Varlin 2007-08

Fatima

Je m’appelle Fatima. J’ai 15 ans, je suis algérienne.
Je suis grande, brune, j’ai les cheveux longs et noirs. Je suis mince. Je m’habille à la mode, pas comme les vieilles dames (les Françaises !) !
Ca fera deux ans que je suis en France le 22 juin 2008. Je vis avec ma mère, mon beau-père, ma soeur et mon frère. J’ai aussi une autre soeur. Elle est grande, elle a 22 ans. Celle qui est ici avec nous a 19 ans et mon petit frère a 13 ans.
J’aime bien écouter de la musique, danser: c’est ce que je fais toujours. J’adore sortir avec mes copines, me promener, me balader un peu…Avec ma mère, aussi j’adore faire les magasins pour m’acheter des nouveaux habits.

Fatima


Mes stéréotypes depuis l’Algérie

28 septembre 2007

Avant, je pensais ceci:
Les Français, ce sont des riches. Ils s’habillent très bien. Ils mangent des frites et ils boivent du coca. Ce sont des travailleurs et ils sont bien propres.
Je pensais aussi qu’il faisait froid chez eux et qu’il pleuvait tout le temps.
Je ne connaissais pas beaucoup de villes à part Paris, Toulouse et Marseille, et je connaissais aussi la Tour Eiffel et les grands magasins de marque.
Mais bon, tout le monde n’a pas la même idée de la France. Chacun a son idée sur la question.
Les Chinois sont des travailleurs. Ils ne sont pas riches, mais bon, c’est moyen. Ils ont de beaux yeux et de beaux cheveux. J’aimerais bien être comme eux mais je n’aime pas ce qu’ils mangent. Ils mangent vraiment des choses bizarres ! En plus, tout le monde dit ça sur eux (qu’ils mangent des serpents, des grenouilles , …).
Je pense aussi qu’ils ont un beau corps bien musclé mais ils sont vraiment sales.
Les Américains, ce sont des travailleurs. Ils sont bien propres et ils sont séduisants car ils s’habillent bien. Ils ont un beau corps bien musclé. Ils sont minces (pas trop gros et pas trop maigres, moyens). Ils mangent un peu de tout, par exemple des frites, des pizzas,et ils vont au Mac Do… J’ai même rêvé de vivre avec eux , et de parler leur langue (l’anglais): c’est mon rêve. Voilà ! C’est ce que je pense sur les Américains !

Fatima


Ce que je pense de mes stéréotypes d’avant

5 octobre 2007

Je suis tout à fait d’accord quand je disais que les Français étaient riches. Mais par contre, je ne suis pas du tout d’accord pour dire aujourd’hui que les Français s’habillent très bien ! Pour commencer, les vieilles dames ne s’habillent pas du tout à la mode ! De plus, les femmes ne mettent pas de talons : ce n’est pas « sexy » ! D’autre part, elles s’habillent n’importe comment. Mais les jeunes filles ne s’habillent pas pareil : chacune a sa façon de s’habiller, soit comme un garçon manqué, soit comme une belle princesse élégante…

Fatima d’Algérie


Superstitions en Algérie

11 octobre 2007

Chez nous, dans mon pays, en Algérie -où j’habitais avant-, il y a des gens qui disent des choses sur ce qui porte bonheur ou ce qui porte malheur. Par exemple, les couleurs rouge et blanc portent bonheur tandis que la couleur noire porte malheur.
On dit aussi que c’est bien de porter le pendentif de la main de Fatma ou de l’oeil de Fatma : ça porte bonheur.
De même, voir des morts en rêve, tout ce genre de choses, ça s’inverse : c’est un bon présage.
On dit aussi que lorsque la mariée casse un oeuf (elle marche dessus) et donne les coquilles aux jeunes filles célibataires, elles ont de la chance et se marieront: tout ça porte bonheur.
Par contre, il ne faut pas lever les pieds quand est sur un lit couché sur le ventre : ce n’est pas bien, parce que ça porte malheur.
On dit enfin que le chien dans la maison, ça porte malheur mais que l’aigle porte bonheur.

Fatima d’Algérie.


Veille de mon départ d’Algérie

19 octobre 2007

J’ai quitté l’Algérie en 2006. Avant de partir, j’étais passée dire au revoir à mes copines; après, j’étais partie dans mon collège pour dire au revoir à mes profs. Ensuite, j’étais allée voir ma famille. J’étais rentrée chez moi, j’avais pris un bain. Ensuite, j’avais dormi un peu puis je m’étais réveillée. Après, j’avais dit au revoir à mes soeurs . Enfin, j’étais montée dans la voiture et j’étais partie pour l’aéroport.
Fatima d’Algérie


Mon oncle Mohammed

9 novembre 2007

Mon oncle Mohammed Meddah naquit le 16 octobre 1946 à Relizanne (Algérie).
Il se maria avec Kenza (il n’eut pas d’enfant avec elle).
Il arriva en France vers 1966.
Il eut un commerce (un café) pour travailler. Il ne fit pas d’études.
Il mourut en 1946.

Fatima d’Algérie


Bonnes manières et coutumes en Algérie

18 novembre 2007

Chez nous, dans mon pays, en Algérie, il ne faut pas se serrer la main quand on voit quelqu’un.
Il est interdit aux jeunes filles de coucher avec les garçons avant le mariage.
Il est aussi défendu aux filles (les grandes ou les petites) de fumer.
De plus, il est obligatoire pour les jeunes filles de porter le foulard dès qu’elles sont au lycée (volonté des parents).
Il faut s’excuser quand on est en retard.
On doit aussi apporter des cadeaux avec nous si on est invité quelque part .
Il est bien vu aussi de féliciter la cuisinière après le repas.
Et enfin, il est conseillé de ne pas mettre les doigts dans le nez !

Fatima.


Nouveaux voeux de Fatima

13 décembre 2007

Ce que je voudrais

Je voudrais bien aller à New York et y vivre.
J’aimerais bien, aussi, parler en anglais avec tout le monde.
Je souhaite tout le bonheur aux miens de ma famille, du plus petit au plus grand.
J’aimerais bien revoir K. car je m’amuse bien avec lui. Il est très marrant !
Je voudrais être sage-femme plus tard. J’aimerais travailler dans les hôpitaux.
Je souhaite que ma copine réussisse ses examens.

Fatima.


Mes souhaits pour l’avenir

6 décembre 2007

Je voudrais…
Je souhaite pour ma famille qu’elle ait tout le bonheur possible, qu’elle puisse continuer une vie tranquille sans avoir de problèmes.
J’aimerais bien être une danseuse plus tard car je voudrais bien montrer ma personnalité aux gens qui ne me connaissent pas, et leur montrer aussi que je suis une fille superbe.
Mais ça, c’est à côté de mon travail, parce que je voudrais travailler comme secrétaire plus tard.
Je souhaite que ma soeur trouve un bon métier. J’aimerais aussi que mes cousines aillent en Algérie pour découvrir un peu le pays et voir comment c’est.
Fatima d’Algérie


Pour être moins racistes

6 décembre 2007

Il faudrait…
Il faudrait qu’on ne parle pas méchamment des gens.
Il faudrait qu’on ne regarde pas les gens de travers, parce que ce n’est pas bien, ça les blesse…
Il faudrait qu’on parle gentiment aux autres.
Il faudrait qu’on ne les insulte pas.
Fatima d’Algérie


Discours

26 janvier 2008

Mesdames et Messieurs, mes chers camarades,
Je m’appelle F*, j’ai 15 ans et je suis élève en 3ème. C’est au nom de la majorité de mes camarades du collège Eugène Varlin que je m’exprime, et au nom de Madame H* et de Madame M*.
Tout d’abord, je suis heureuse que vous soyez venus ici pour m’écouter. Je voulais vous parler des alarmes incendie, qui sonnent à chaque fois que l’on est en cours. Ce ne sont pas de vraies alarmes. Ce sont des élèves qui s’amusent à faire ça, et je pense que ça pose des problèmes, et même beaucoup de problèmes …
Premièrement, ça empêche les élèves et les professeurs de travailler et de continuer les cours. Ils ont mal à la tête, il y a trop de bruit.
Ensuite, si un jour l’alarme est vraie, personne ne va le croire, et là, ça va poser beaucoup de problèmes, car on ne sait pas ce qui va se passer et on va être en danger ! Tout ça, à cause d’élèves qui veulent s’amuser et qui ne veulent pas travailler …
Alors, mes chers camarades, faites attention s’il vous plaît. Je vous conseille d’arrêter cela et d’éviter ce genre de choses : d’une part, vous perdez du temps pour rien, d’autre part, vous empêchez vos autres camarades de suivre leurs cours. Alors, il vaut mieux aller au CDI avec Madame Ft. pour lire des livres et faire des activités, plutôt que de faire ça.
Enfin, j’aimerais que l’on s’entende bien tous ensemble dans le collège et qu’il y ait une grande chaîne de solidarité avec tout le monde, les grands et les petits d’ici et d’ailleurs.
Je vous remercie.
F*


Si j’étais riche

8 février 2008

Si j’étais riche, je ferais le tour du monde et je voyagerais partout …
Si j’étais riche, j’achèterais la dernière marque de voiture. Si j’étais riche, j’achèterais une maison à new York.
Si j’étais riche, je créerais une association pour les gens démunis.
Fatima


Si j’étais restée en Algérie

8 février 2008

Si j’étais restée en Algérie, j’aurais formé un groupe de copines. Si j’étais restée en Algérie, j’aurais mis le foulard comme mes copines et mes soeurs.
Si j’étais restée en Algérie, j’aurais fini mes études sans avoir de problèmes, ni à l’écrit ni à l’oral.
Si j’étais restée en Algérie, j’aurais pu voir mon père à l’heure que je veux.
Fatima


Ebru

Mon prénom est Ebru.
J’ai 17 ans.
Je viens de Turquie.
J’aime beaucoup écouter la musique turque. Je préfère écouter le chanteur Hakan Peker.
Je travaille tous les jours au collège Guy Moquet.
J’ai deux frères et deux soeurs. Nous sommes avec ma mère et mon père.

Ebru


Mes stéréotypes depuis la Turquie

26 septembre 2007

Mes stéréotypes sur les Chinois:
Les Chinois sont petits.
Les Chinois mangent du riz.
Les Chinois boivent du champagne.
En Chine, il fait chaud.
Les Chinois ont les yeux bridés. Ils ont les cheveux longs, noirs et raides. Ils ont les jambes courtes , un dos long, et une grande tête.
Ils travaillent beaucoup, comme des robots !
Le Chinois le plus connu est Jackie Chan.

Mes stéréotypes sur les Français (avant de venir):
– Les Français sont de taille normale.
– Les Français sont gentils.
– Les Français boivent du vin.
– Les Français ne mangent pas de porc.
– Les Français cuisinent bien.
– Les Français n’ont pas de belles chaussures.
- Les Françaises n’ont pas de belles jupes.
– Les Français ne sont pas gros.

Aujourd’hui, je pense que:
-Les Français sont petits.
– Les Français ne sont pas très gentils.
– Les Français boivent du vin.
– Les Français mangent du porc.
– Je suis d’accord : les Français cuisinent bien.
– Les Français ont de belles chaussures.
-Les Françaises n’ont pas de belles jupes, c’est vrai.
-Les Français ne sont pas gros, c’est vrai.
Avant, je pensais que j’aimerais bien la langue française. Maintenant, je ne l’aime pas bien parce que c’est dur.

E.de Turquie


Croyances turques

2 octobre 2007

Quand le coq pousse un long cri, ce n’est pas bon signe parce qu’il annonce une catastrophe naturelle. Quand un hibou hulule trois fois, ça porte malheur aussi parce qu’il annonce aussi une catastrophe naturelle. Le chien, comme le coq et le hibou, quand il aboie, il annonce une catastrophe naturelle.
Quand la main droite gratte, ça porte bonheur parce qu’on va avoir de l’argent.

E. de Turquie


Voyage prévu en Turquie

16 mars 2008

Je vais faire de la voiture en Turquie.
Je vais me réveiller en Turquie à 8 h.
Je vais faire du vélo.
Je vais aller à l’ecole pour voir mes copines.
Je vais écouter de la musique en Turquie .
Je vais parler en turc.
Je vais me promener en Turquie.
Je vais offrir un cadeau à mes copines.

Ebru


Quand je serai mère

Quand je serai mère, je conduirai mes enfants à l’école…
Je jouerai avec mes enfants, j’irai au parc avec eux…
Je ferai du basket avec eux.
Je parlerai avec mes enfants.

Ebru


 

Mohamed

Je suis Mohamed, j’ai 12 ans.
Je suis algérien.
J’ai trois soeurs. Elles ont 14, 18 et 20 ans.
J’habite au Havre.
J’aime le sport. J’écoute de la musique algérienne et française.
Je joue au football.

Mohamed.


Idriss

Mes stéréotypes en tant que Marocain

23 septembre 2007

Les Chinois :

Ils sont grands, leurs yeux sont bridés, et ils sont minces. Ils mangent avec des baguettes. Ils mangent du riz, du pain, ils boivent du vin, de la bière, ils sont riches, ils sont travailleurs, ils font beaucoup de cuisine.
Les Américains :
Ils sont de taille moyenne. Leurs yeux sont marron. Ils sont gros. Ils mangent du pain, du poisson, ils boivent du coca, et de la bière. Ils sont riches. Ils sont travailleurs. Ils ne font pas beaucoup la cuisine. Ils portent des lunettes de soleil.
Les Français (ce que je pensais avant de venir en France) :
Les Français sont de taille moyenne. Leurs yeux sont bleus. Ils sont minces. Ils mangent des baguettes de pain, du fromage. Ils boivent du vin et de la bière. Ils sont riches et ils ont beaucoup de commerces. Ils ne sont pas très travailleurs. Ils font la cuisine. Les villes connues sont Paris, Marseilles, Bordeaux, Lyon et Rouen.
Les Algériens :
Les Algériens sont de taille moyenne. Leurs yeux sont noirs. Ils sont minces. Ils mangent du pain, du riz, du couscous. Ils sont bons cuisiniers.

I., du Maroc


Mon opinion aujourd’hui sur les Français

26 septembre 2007

J’ai pensé ceci avant de venir en France
_ Les Français sont fainéants: je ne suis pas complètement d’accord parce qu’aujourd’hui je les trouve travailleurs.
– Ils sont bons cuisiniers : je suis tout à fait d’accord parce qu’aujourd’hui j’ai vu…
–Ils sont de taille moyenne : je ne suis pas d’accord parce qu’aujourd’hui je vois des grands, des petits, …
– Ils boivent du vin : je ne suis pas tout à fait d’accord parce qu’aujourd’hui je vois que la moitié ne boit pas de vin.
– Ils sont riches : Je suis tout à fait d’accord parce que j’ai vu qu’ils sont travailleurs.
– Ils sont minces : je ne suis plus de cet avis : ils sont gros ou maigres !

I.du Maroc


Croyances du Maroc

2 octobre 2007

-C’est bon de faire la prière et de lire des livres de prières. Le tapis de prière aussi porte bonheur.
– Il ne faut pas mentir parce que ça porte malheur.
– Ca porte malheur de casser une branche d’olivier.
-Ca porte chance de casser un verre ou une assiette.
– Il ne faut pas regarder un miroir la nuit.
– Jouer avec du coton, ça porte malheur.
– Le vendredi, le jeudi et le lundi 22 portent bonheur et le dimanche porte malheur.
– C’est bien de manger de la viande de mouton parce que ça porte bonheur; on ne doit pas manger de cochon parce que ça porte malheur.
– Les fleurs rouges, la couleur rouge, c’est bien parce que ça porte bonheur, et le noir, ce n’est pas bien, parce que ça porte malheur.

I.du Maroc


Les bonnes manières au Maroc

25 octobre 2007

Au Maroc, il n’est pas obligatoire pour toutes les personnes de la maison de venir dire bonjour aux invités quand ils arrivent.
On se déchausse quand on entre chez quelqu’un.
Une personne qui reçoit un cadeau ne doit pas le regarder tout de suite.
On mange le poulet avec ses doigts.
Parler à quelqu’un sans le regarder dans les yeux, c’est poli. Si on regarde dans les yeux, ça veut dire que l’autre a quelque chose au visage…

I.du Maroc


Racisme (scène imaginée)

22 novembre 2007

Je m’appelle Soufiane, je viens du Maroc. Je suis en France.
Je connais des personnes là et je ne parle pas français. Je vais au collège et je regarde des films à la télé mais je ne comprends rien.J’écoute toujours la musique berbère, j’aime bien le foot, et je n’écoute pas la musique française parce que je ne parle pas français.
Les gens disent : « Soufiane, il est bête, il est moche, … » mais mes amis disent: « Soufiane, il est gentil, il est sérieux, il est poli… ». Je ne dis rien et je suis en colère contre les autres qui parlent contre moi.


 

Un objet de mon pays : le binjo

19 décembre 2007

Le binjo du Maroc sert à faire de la musique. Il est rond avec un manche.
Il est blanc.
Il est dur.
Il est lourd.

Idriss


L’école au Maroc

24 février 2008

Dans mon pays, à l’école, les élèves portent une blouse.
Le collège est mixte.
Les cours ne sont pas durs.
Le jour de repos est le dimanche. Les mois de mai, juin, juillet, il y a des vacances.
La moyenne d’une classe est de 40 élèves. Des fois, on travaille en groupes.
On fait un examen au mois de janvier et au mois de juin.
Les notes sont sur 20.
Il n’y a pas beaucoup de devoirs sauf dans quelques matières.
Les punitions consistent à écrire quelque chose 20, 30, 40…fois ou à faire des exercices.
Idriss


La journée du DELF

Au collège Varlin, il y a eu l’examen du DELF le jeudi 15 juin 2008. Ce jour-là, je me suis réveillé à 7h du matinl. Je me suis lavé, je me suis habillé, après j’ai pris mon petit-déjeuner ; ensuite j’ai pris mon cartable et je suis arrivé au collège à 8h45. Après, j’ai cherché la salle où je devais passer l’examen puis à 9h j’ai commencé. Il y avait des surveillants.
Ce jour-là, on a passé la compréhension orale : on a écouté la cassette puis on a répondu aux questions sur feuille. Après on a passé la compréhension et la production écrite. Ensuite à 11h je suis rentré à la maison. J’ai déjeuné à 12h.
Ensuite, l’après-midi, j’ai passé mon oral à 15h45. il y avait un jury de deux personnes qui nous posait des questions. J’ai répondu. On nous donnait des sujets pour parler, nous présenter…Ce jour-là, il y avait notre professeur de FLE Mme S, il y avait aussi M.M et Mme L.
Ce jour-là, c’était très bien et ça s’est bien passé.

Idriss


Abdelhali

Je suis A.d’Algérie.
J’ai 14 ans.
Je suis algérien.
J’ai deux soeurs et quatre frères.
J’habite au Havre. Je suis au collège Romain Rolland.
J’aime bien le rap et la tectonique. J’aime bien danser la tectonique.

A.d’Algérie


Mes stéréotypes

23 septembre 2007

Voilà ce que je pensais avant sur les Français : les Français sont tous blancs. Ils boivent du vin et mangent du saucisson. Il fait froid en France. Les filles sont deshabillées. Je découvre maintenant que mes stéréotypes ne sont pas tous vrais.
Les Chinois:
Les Chinois travaillent 24h/24 et ils se reposent cinq minutes. Ils mangent du riz et des calamars. Les chinois mangent avec des baguettes et ils ont les yeux bridés.
Les Américains:
Je pense que les Américains ont beaucoup de motos et des voitures « tuning ». Ils ont de la force et mangent beaucoup. Il y a beaucoup de voleurs , de vendeurs de cokaïne et de cachets d’ecstasy.
Les Marocains:
Je pense que les Marocains ont une bonne cuisine ; ils ont des spécialités de poulet. Ils ont beaucoup de vélos.

A. d’Algérie


Les bonnes manières en Algérie

25 octobre 2007

Dans mon pays, les manières sont différentes de la France :
-Dans mon pays, on enlève les chaussures quand on va chez un oncle ou un ami, mais en France, c’est différent et on ne se déchausse pas.
-Chez nous, on peut roter (on a bien mangé), mais en France on ne peut pas roter.
– Quand quelqu’un vient chez nous et ramène des cadeaux, on ne les ouvre pas tout de suite, mais en France il faut ouvrir tout de suite.
– On peut demander son âge à une femme, mais pas en France.
– En France, on s’excuse dès l’arrivée en cas de retard ou d’absence, mais pas chez moi en Algérie.


Mon opinion sur les Français aujourd’hui

26 septembre 2007

Aujourd’hui, je suis en France, et tout ce que j’ai pensé avant est différent. Je pensais que tous les Français buvaient du vin mais ce n’est pas vrai: la moitié des Français ne boit pas de vin.
Les Français sont gentils.
Je ne suis plus complètement d’accord quand je dis que tous les Français mangent du saucisson et qu’il pleut tout le temps : aujourd’hui, je sais que ce ne sont pas tous les Français qui mangent du saucisson, et le climat est « moyen » en France !

A.d’Algérie

 

Croyances d’Algérie

2 octobre 2007

1) Pour moi, le rouge, ça porte bonheur et le noir, ça porte malheur. Les fleurs rouges, ça porte chance.
2) C’est bien de faire le ramadan et ce n’est pas bien de le « casser »: par exemple, tu n’as pas le droit de faire la bise avec tes potes …
3) Le bébé, quand il vomit ou qu’il urine sur toi, ça porte chance.
4) Ce n’est pas bien quand on mange du porc.
5) C’est bien de faire la prière.

A.d’Algérie

Racisme (scène imaginée)

22 novembre 2007

Je m’appelle Abdelh. Je viens d’Algérie. Je suis en France.
Je ne connaissais personne, et je ne comprenais pas le Français. J’ai été au collège R. Les gens savaient que je ne comprenais pas le français. Ils disaient des « trucs » sur moi : « Il est bête,lui, il ne parle pas le français ». Je ne comprenais pas ce qu’ils disaient. Mes copains me défendaient. J’ai commencé à apprendre le français jusqu’au jour où j’ai réussi à parler.

Abdelh

L’école en Algérie

14 janvier 2008

A l’école algérienne, on met une blouse. En France, on ne met pas de blouse.
En France, il y a un CPE ; en Algérie, il n’y a pas de CPE.
Pour les leçons en France, on numérote les séances. En Algérie, on écrit et date la nouvelle leçon.
Les professeurs en Algérie mettent des blouses blanches.
Quand on ne fait pas nos devoirs, on est punis ! : soit on porte tous les livres, soit on porte un grand bidon d’eau. Les élèves respectent beaucoup les professeurs.
En Algérie, on apprend les leçons en soulignant les mots intéressants et on apprend les mots soulignés.
En France, il n’y a pas de cérémonie du drapeau comme en Algérie.

Abdelhadi

Un objet algérien, le râbab

13 janvier 2008

Le râbab est une sorte de guitare : il est en bois ; il est marron; il est rectangulaire avec un manche et un archet.
Il sert à faire de la musique.
Il est lourd.

Abdelhadi

La journée du DELF

Le jour du DELF, le 15 mai, j’étais angoissé. Je me disais que je ne l’aurais pas. En entrant au collège, j’ai vu des élèves. J’ai cherché la salle, il y avait mon nom sur la porte, et on est rentrés. On s’est installés et le professeur a distribué les sujets. Mais c’était très long et c’était très dur car c’était le DELF A2t. Mais on l’a fait ! On a commencé. A la fin , je me suis dit : » ça sera pour rien, je vais pas l’avoir ».Mais je l’ai eu (!) et le 24 juin, on a fait la fête, on a mangé, etc…
Abdelhadi


Lahoucine

Je m’appelle Lahoucine. Je suis marocain. J’ai 13 ans. J’ai les cheveux bruns. J’ai les yeux marron.
J’ai trois frères et une soeur. J’ai 100 amis !
Je suis au Havre. Je suis au collège Romain Rolland.

Lahoucine


Voici mon personnage : Sami

7 novembre 2007

Mon personnage s’appelle Sami, il est né le 23 février 1994. Il habite au 89 rue Binga Fousse au Havre. Il est joueur de tennis. Il porte un anorak et un sac. Il a les cheveux courts. Il porte des chaussettes et des chaussures d’homme. Il joue avec au tennis. Il a deux raquettes. Il est tombé en jouant au tennis et est parti à l’hôpital.

Lahoucine

L’école au Maroc

26 janvier 2008

Au Maroc, à l’école, il n’y a pas de surveillant.
Il n’y a pas d’infirmerie.
Il n’ y a pas de télé dans la classe.
Il n’y a pas de cantine.

Lahoucine


Voyage prévu au Maroc

16 mars 2008

Je vais jouer au foot :
Mes parents et moi allons aller au marché.
Mes copains et moi on va aller au cinéma.
Mes parents et moi on va aller aux fêtes3
Mon frère et moi on va faire du vélo.
Mes parents et moi on va visiter des châteaux.
Mes copains et moi on va aller à la plage.
Mes parents et moi on va manger au restaurant.
Je vais partir à la foire.

Lahoucine


La journée du DELF

On est entrés au collège Varlin.
Le DELF a commencé à neuf heures. Les professeurs ont donné des feuilles. Nous on a dû répondre à des questions.
Après on a fini.
Le midi, j’ai été chez moi pour manger.
On est revenus au collège Varlin. On est passés à l’oral devant les professeurs.
Après je suis allé chez moi. C’était fini le DELF.

Lahoucine


Quand je serai père

Quand je serai père, j’irai à la plage et à l’école avec mes enfants.
Je jouerai au foot avec eux.
J’irai au restaurant avec eux.
Lahoucine


Ioan

Je m’appelle Yoan.
J’ai 15 ans.
J’ habite Le Havre.
J’adore le football
Je suis mannequin, je suis mince, je suis grand.
J’ai les cheveux bruns, courts et ondulés.
J’ai les yeux noirs.
Je suis sympathique.
Ma famille est roumaine.


Un costume traditionnel de Roumanie

19 décembre 2007

C’est une veste blanche et noire avec un pantalon blanc et noir pour les hommes.
Les motifs sont variables.
C’est un costume dans toute la Roumanie.

Ioan


Ma chambre

26 janvier 2008

Dans ma chambre, il y a une couverture sur le lit. Les murs sont bleu clair. J’ai un lit , avec une couette et des draps. J’ai une étagère bleue. J’ai une petite table. J’ai un graffitti sur le mur. J’ai une télé et une PS portable (console de jeux).

Ioan


Voyage en Roumanie

16 mars 2008

Je vais parler avec ma copine en Roumanie.
Je vais manger à la maison chez ma copine.
Je vais rendre visite à mes amis en Roumanie.
Je vais faire un tournoi de football.
Je vais visiter le château de Dracula.
Je vais aller en discothèque avec une copine.
Je vais faire de la natation avec mon cousin.
Ma soeur va faire joujou avec la montre de Pépé.
Yoan


Quand je serai père

Quand je serai père, j’irai en Roumanie. Je jouerai au football avec mes enfants. Je conduirai mes enfants à l’école. J’irai au cinéma avec eux.
Ioan


Dulguun

Je m’appelle Dulguunbaigali. J’ai 16 ans. Je viens de Mongolie. J’habite avec Maman, Papa, mon petit frère de deux mois et mon oncle. J’adore la France !
J’étudie au collège Romain Rolland. Je suis en 3e. J’ai beaucoup d’amis. J’aime bien la musique techtonique1, électro, la dance et le rock.
J’aime faire du roller et du volleyball.

Dulguun


Les yourtes de Mongolie

19 décembre 2007

La yourte est une maison mongole cylindrique, blanche et orange avec un cône aplati blanc et une cheminée.
Elle est en cuir de cheval.
Elle est lourde.
Elle sert à protéger du froid et de la chaleur.

Dulguun


Ma chambre

26 janvier 2008

Ma chambre est grande. Les murs sont de couleur blanche.
Il y a une grande table blanche. Il y a un lit de taille moyenne.
Il y a une grande étagère blanche. Il y a un ordinateur noir. Il y a un grand tapis blanc.

Dulguun


L’école en Mongolie

4 février 2008

En Mongolie, il y a aussi un CPE.
Les élèves sont en uniforme.
Il n’y a pas beaucoup de vacances.
Il y a beaucoup de contrôles. On est noté A, B ou C.
Il y a beaucoup de devoirs.
Il y a une cantine.
Les élèves sont plus gentils.

En France, il y a beaucoup de vacances.
Il n’y a pas beaucoup de contrôles.
Les notes sont /20.
Il n’y a pas beaucoup de devoirs.
Il y a une cantine aussi.
Les élèves sont gentils.

Dulguun


Voyage en Mongolie

16 mars 2008

Moi , je vais faire du skate board avec un ami.
Mon père, il va jouer au ping pong et travailler.
Ma mère, elle va aller faire les magasins.
Mon oncle, il va apprendre un travail.
Ma grand-mère, elle va cuisiner.
Mon grand-père, il va faire du cheval.
Ma petite soeur, elle va apprendre son cours.

Dulguunbaigali


La chambre de mon personnage

21 juin 2008

 

Il a une grande chambre, une grande télé, peut-être un petit chien, un ordinateur, un grand tapis, une grande table, un bureau,un lit, une armoire. Peut-être des CD de hip-hop, de rock, de pop. Des posters, des livres d’école, des meubles modernes et des ballons (de volley-ball, de hand-ball). Aussi de tous petits jouets.


La journée du DELF

Trois professeurs sont venus pour le DELF: Mme S, Monsieur M., Mme L. C’était un peu difficile, mais ça s’est bien passé. Nous avons passé le DELF en salle 106. J’ai réussi le DELF de première année. J’étais contente.

Dulguun


Jeyna

Je m’appelle Jeyna. J’habite en France . J’ai 12 ans. J’ai les yeux marron et les cheveux bruns. Ma mère s’appelle Malika et mon père Souleiman. Mes amis sont avec moi au collège Romain Rolland. J’aime bien mon collège. La vie est trop difficile pour moi, parce que je ne parle pas beaucoup le français !
Moi, je mange comme les Français et j’aime bien.

Jeyna


Voyage prévu en Tchétchénie

16 mars 2008

Je vais partir en Tchétchénie.
Je vais manger de la glace à la plage.
Je vais partir jouer au foot avec ma soeur.
Nous allons jouer dans le parc.
Je vais parler avec ma copine.
Mes parents et nous allons faire les magasins.
On va sortir.
Je vais rendre visite à mes copines au collège.
Jeyna


La journée du DELF

Le 15 mai 2008, j’ai passé l’examen du DELF. C’était au collège Varlin. J’étais avec tous mes amis (quand je suis arrivée en France, j’ai été au collège Jean Moulin); j’ai rencontré là-bas mes amis. C’était très bien quand on était ensemble. Mais après la première année, on s’est tous dispersés : les uns dans un groupe, les autres dans un autre groupe).
Le Delf, c’était un très bon jour avec mes amis. On a tous rigolé.
On est tous entrés dans la classe et l’examen a commencé. Après la première partie, on est sortis. C’était à 11h. Il fallait que nous rentrions chez nous pour manger.
Mais toutes les filles ont décidé de ne pas rentrer chez elles ! On a toutes pris de l’argent et on est allées au magasin toutes ensemble acheter à manger !
La deuxième partie a commencé l’après-midi. Pour la deuxième épreuve , on n’était pas ensemble. C’était chacun notre tour. C’était pas mal la deuxième partie.
L’examen du DELF a fini. On est tous rentrés à 16 ou 17h. C’est comme ça qu’ont fini mes épreuves du DELF !
Oh ! C’était très bien ! Je me demande quand arrivera encore un jour comme celui-là !
Et j’ai eu une note de 74/100 : pour moi, ça va pas mal !

Jeyna


Quand je serai mère

Quand je serai mère, on ira ensemble dans les magasins…
On mangera de la glace à la plage…
On courra, on jouera…
Jeyna


Janeta

Je m’appelle Janeta. Je suis de nationalité tchétchène. J’ai 14 ans. J’ai deux frères et une soeur. Je parle les langues russe et tchétchène. Aujourd’hui, nous habitons avec ma famille au Havre. Je suis au Havre depuis un an. Mon collège s’appelle Romain Rolland. Je viens au collège Varlin pour apprendre le français.
Je ne suis pas blonde, j’ai les yeux marron.
J’ai beaucoup d’amise. J’aime bien écouter de la musique, lire des livres ..
La capitale de mon pays est Grozny.

Janeta


Dans la chambre de mon personnage

Dans la chambre de mon personnage, il y a des posters, des médailles au mur. Je pense qu’il y a un ordinateur, une armoire et un lit. Je crois que dans la chambre de Nasri, il y a des posters de Zidane. Je crois qu’il y a une salle de bains, un bureau, une radio, une table de nuit et un téléphone. Dans la chambre de Nasri, il y a une lampe, une fenêtre, un rideau et une télé.


Voyage en Tchétchénie

16 mars 2008

Pendant les prochaines vacances, mes parents, ma soeur, mes frères et moi, nous allons en Tchetchénie. Là-bas, je vais cuisiner avec ma grande mère. Mes copines et moi on va faire la fête. Je vais rendre visite à ma cousine et mes amis.
Mes parents et moi on va visiter la ville de Grozny. Nous allons prendre des photos. Je vais parler en langue tchétchène avec mes amis. Nous allons danser. Nous allons faire les magasins.

Janeta


La journée du DELF

Le jeudi 15 mai 2008, c’était le jour du DELF.Ca a été une très belle journée, surtout pour moi. Le matin à 9h, on est venus au collège Varlin, et ça a commencé. J’ai vu tous mes amis, tous. J’étais très contente. J’ai vu ma meilleure copine qui s’appelle Nadjet, et mes amis qui étaient avec moi en FLE en 2007 quand je ne parlais pas français. C’était bizarre de voir les amis que j’aimais bien. C’était comme un rêve pour moi !

On a commencé à passer notre examen dans une classe au 1er étage. Moi, j’ai trouvé que c’était très facile. Après, à 11h, on a fini l’examen.
On est sortis du collège. Je suis rentrée chez moi pour me changer parce que j’avais chaud. Et à 13h on est revenues avec mes copines. On a parlé, après c’était mon tour de passer l’oral, et je suis montée. Je suis passée avec Mme S.J’ai revu Mme L.. Puis 20 minutes après, c’était fini. Je suis restée de 13h à 18h dehors avec Nadjet, Bilal, une autre fille et un garçon.

C’était trop bien. Je n’oublierai jamais cette journée.

Janeta


Grace

Je m’appelle Grace. J’ai 12 ans. J’ai la peau noire. Je vis avec Papa, Maman et mes deux soeurs au Havre. Ma copine s’appelle Charlène e et mon collège s’appelle Guy Moquet. J’aime le sport.
Grace.


Isma

Je m’appelle Isma. J’ai 14 ans. Je suis algérienne. Je suis une fille. Je fais 1,67 m et 59 kg. J’ai les cheveux noirs et longs. J’ai la peau mate et les yeux noirs.
J’ai deux frères et une soeur qui vit en Algérie avec mon père et ma petite soeur. J’ai deux amies en Algérie : elles s’appellent Houda et Meryam. Ce sont mes meilleures copines.
Je vis au Havre. Mon collège s’appelle Eugène Varlin. J’aime la danse moderne et la musique. J’aime la mode et la langue anglaise.
Je n’aime pas les gens qui sont méchants.
Isma

Monod 2007-08

Gevorg

Bonjour, je m’appelle Gevorg.
J’ai 14 ans. J’habitais en Arménie mais maintenant j’habite en France, dans la ville du Havre. J’ai les cheveux noirs et courts. J’ai les yeux marron. Je vis avec ma mère et ma soeur. J’aime la natation.
Salut,
Gevorg

L’école de mon pays

25 septembre 2007

En Arménie, les élèves peuvent porter des uniformes.
Et aussi, les cours durent 45 minutes. Il y a 20 jours de vacances tous les trois mois et 3 mois et demi l’été.
En Arménie, c’est obligatoire de faire du russe, de l’arménien et aussi de l’anglais ou du français.
En Arménie, à la fin de l’année on fait un examen pour passer au niveau supérieur.
Dans la salle de technologie, dans la salle des professeurs et dans le C.DI, il y a des ordinateurs. En Arménie il y a plus de devoirs.
La cantine coute 5 euros tous les trois mois et le lait est gratuit.

Les superstitions en Arménie

22 novembre 2007

Bonjour, les enfants, leurs parents et leurs grands-parents ! Bonjour !

Aujourd’hui je vais vous parler des superstitions en Arménie : en Arménie, on dit que lorsqu’un chat noir passe devant les gens, ça porte malheur. Le cactus porte bonheur. Et maintenant je vais vous parler des oiseaux : un corbeau qui croasse, ça porte malheur, parce que quand il y a des enterrements, le corbeau ne croasse pas, mais quand il n’y pas d’enterrements, le corbeau croasse beaucoup en attendant le prochain.
Les oiseaux qui portent bonheur, ce sont les rossignols.
Au revoir et à bientôt,

Gevorg.

Plus tard

Plus tard, je travaillerai dans une centrale nucléaire. Je me marierai à 18 ans et j’aurai des enfants ; je serai heureux !
Après, j’irai à Lyon et j’achèterai un ordinateur portable pour mon travail et aussi des jouets pour mes enfants.
J’aurai une maison à deux étages : au premier étage, il y aura les chambres des enfants et au deuxième étage, ça sera notre chambre à ma femme et à moi.

Gevorg


Belkacem

Je m’appelle Belkacem. J’ai les yeux verts et marron. Je suis de taille moyenne. J’habite en France. Mon pays d’origine est l’Algérie. Ma ville d’origine est Bourj Bour Rerij à côté de Sétif. Je suis au collège Gérard Philipe.
J’habite avec mon frère et ma belle-soeur.

J’aime le cinéma et la piscine.

Bisous,

Belkacem


L’école de mon pays

25 septembre 2007

En Algérie les professeurs mettent une blouse. Le jour de repos est le vendredi. Il y a 15 jours de vacances en Algérie tous les 3 mois et 3 mois et demi l’été. La moyenne d’une classe est de 45 élèves au maximum. On peut faire 2 groupes en physique et S.V.T . Il y a 1 examen par trimestre.Il y a moins de devoirs.
Il n’y a pas d’ordinateur, et les élèves respectent le professeur. Et le professeur peut frapper les élèves.

Belkacem de Borj Bor Riruje

Grand bonjour à toute la famille, à Nabil mon frère


Mes stéréotypes sur les Français

18 novembre 2007

Voici ce que je pensais sur les Français avant de venir dans leur pays:

– Les Français sont petits.
– Ils mangent du cochon, ils boivent de la bière.
– Il y a des riches et des pauvres.
– Ils sont accueillants mais arrogants.
– Il fait tous les jours froid en France.
– Les villes les plus connues sont Paris, Le Havre, Marseille, Toulouse et Rouen. Je connais la Tour Eiffel.

Belkacem


Sofiane

Je m’appelle Sofiane, j’ai 13 ans. Je suis petit. J’ai les cheveux noirs et les yeux noirs. J’habite en France, au Havre. Je vis avec Maman et Papa. Avant, j’habitais à Oran en Algérie. J’ai une soeur. Je fais du sport, comme le foot.

Sofiane


L’école de mon pays

25 septembre 2007

En Algérie les professeurs mettent une blouse. Le repos, c’est le vendredi. Les vacances en Algérie, c’est 15 jours tous les trois mois; les vacances d’été durent 3 mois. Il y a dans la classe 45 élèves au maximum. On peut faire 2 groupes en physique et SVT. Il y a un examen tous les 3 mois. Il y a des professeurs qui tapent les élèves parce qu’ils ne respectent les professeurs.

Sofiane


Mes stéréotypes sur les Français et les Chinois

16 octobre 2007

Voici mes stéréotypes sur les Français (avant de venir en France):
– Les Français sont grands. Les filles sont belles et blondes.
- Les Français portent des survêtements et des sacs à dos.
– Ils mangent des légumes.
– Ils boivent de l’alcool et de l’eau.
-Les Français sont riches.
– Ils sont gentils, ils sont bien.
– Ils travaillent tout le temps.
– Ils mettent des vêtements propres.
– En France, il ne fait pas chaud ; il pleut tout le temps .Il n’y a pas d’été.
– Je connais de nom les villes de Marseille et Paris.
-Je connais des célébrités françaises : Mickael Jackson, Jean-Luc Reichman, Jacques Chirac, Zine Zidane…(remarque du professeur: M.Jackson est américain !)
– Je connais des marques françaises: Nike, Adidas, Reebok, Lacoste…(remarque du professeur : Nike et Reebok ne sont pas des marques françaises!)

Les Chinois:
– Les Chinois ne sont pas beaux : ils sont laids.
– Ils mettent sur la tête un chapeau conique.
– Ils mangent beaucoup de riz avec des baguettes. Ils mangent de la bouillie de grenouilles .
– Ils travaillent dans des usines.
– Ils ne sont pas gentils.


Mes stéréotypes sur les Marocains

23 octobre 2007

Les Marocains, ils ne sont pas gentils.
Ils sont habillés tous avec des gandouras (tuniques blanches sans manches).
Ils mangent du couscous. Ils boivent de l’eau et du jus de fruit..
Ils sont riches. Ils sont travailleurs. Leur vie est dure.
Au Maroc, il fait chaud tout le temps, et il ne pleut pas continuellement.
Les villes, au Maroc, elles sont petites : il n’y a pas beaucoup d’habitants.
Il y a un million de monuments…
Les villes les plus connues sont Jlahate, Paya, Rouka, Oujda…
Les personnes célèbres sont: Abder Raouf, Mohamed VI.

Sofiane


 

Comment je vois les français aujourd’hui

18 novembre 2007

Les Françaises sont gentilles mais « soûlantes ».
Les garçons sont parfois gentils et des fois méchants.
Les hommes conduisent trop lentement mais les femmes conduisent trop vite.

Sofiane


Superstitions en Algérie

26 novembre 2007

En Algérie, il y a des superstitions qui portent malheur, il y en a qui portent bonheur.
Quand les corbeaux croassent, ça porte malheur.
Les orties portent malheur.
Mordre des baskets neuves porte bonheur.
Quand on voit la même personne tous les matins, ça porte bonheur.
Quand on ouvre un parapluie dans la maison, ça porte malheur.

Sofiane


La journée du DELF

Le matin du DELF, je me suis réveillé à 7h. J’ai pris mon petit-déjeuner , après je suis sorti de chez moi. Je suis monté dans le bus pour aller à la gare. J’ai trouvé les copains et tous les élèves de FLE.

Après on est partis au collège Varlin tout contents de voir des amis et tous ceux qui allaient passer le DELF. On est descendus du bus. On est rentrés au collège avec tous les copains de notre classe. Après tout ça il y a eu 2 heures de calme et de travail.

Sofiane


Plus tard

Plus tard, je serai pompier.
Quand je serai grand, je me marierai…
Je conduirai une voiture…
Plus tard, je serai un chanteur de rap !!!… et j’irais bien en Amérique …

Ben So


Amina

Photos

24 septembre 2007

C’est le 23 août 2007. On se prend en photo, mes copines et moi. On est au bord de la mer sur les galets. Ma cousine Dina pose son appareil photo sur une grosse pierre. Elle programme son appareil à 30 secondes. Et puis elle revient en vitesse. On se prend toutes les quatre dans les bras et on sourit.

Amina


Aminata

 

Je m’appelle Aminata, j’ai 15 ans.
Je suis grande. J’ai des tresses, j’ai les yeux noirs.
Je viens du Sénégal. J’habite au Havre avec mon père. J’ai des frères et des soeurs.
J’aime regarder la télé. J’aime faire la cuisine.

Aminata


Photos

24 septembre 2007

Le 10 août 2007, c’est le mariage de ma grande soeur. Nous sommes aux Neiges chez ma tante. Il y a la famille T., mon père et ma tante.
On décide de faire une photo de famille. Le photographe demande de ne pas bouger, de sourire à l’objectif.
Nous sommes contents.

Aminata


Mon voyage du Sénégal en France

15 octobre 2007

Je suis allée à Dakar pour venir en France avec ma soeur et mon frère. Ce jour-là, je me suis tressée et j’ai préparé toutes mes valises avec mes copines. Nous sommes allées au marché pour acheter des souvenirs et j’ai invité tous mes amis pour faire la fête à la plage : on s’est bien amusés ! Après, nous sommes partis de la plage et je me suis lavée.
A 18 h, on a pris le taxi pour aller à l’aéroport. On est passés partout pour monter les valises. C’est ma soeur qui s’en est occupé. C’était long. On a pris l’avion pour la France. On a été à Paris et mon père nous a cherchés à l’aéroport de Paris. On a pris deux taxis pour venir au Havre.

Aminata


Mes journées à l’école au Sénégal

13 décembre 2007

Voici comment se passaient mes journées à l’école :
ma mère me réveillait à 6h du matin. Je me lavais à 6h10., je prenais mon petit-déjeuner à 6h30. Je récitais ma leçon à 6h45 pour l’apprendre par coeur puis je courais vers l’école.
A 8h, on rentrait en classe. Le maître interrogeait les élèves. Chaque élève récitait sa leçon. A 11h , c’était fini : je rentrais chez moi, et je mangeais à 11h30..
Je retournais à l’école à midi. On rentrait en classe. Le maître nous donnait une nouvelle leçon pour l’apprendre par coeur. A 13h, je rentrais chez moi.

Aminata


Souvenirs du départ

29 janvier 2008

Quand mon père a dit qu’on venait en France, j’étais très contente et très heureuse, mais j’avais peur de quitter mon pays, toutes mes amies et ma mère. Je ne me sentais pas très bien, j’étais un peu triste car je n’avais jamais quitté mon pays et je laissais ma mère toute seule.
Mais quand je suis arrivée en France, je me suis sentie très bien, vraiment très bien.
Mais mon pays me manquait…

Aminata


Mes voeux pour l’avenir

12 mars 2008

Je souhaiterais avoir mon Brevet cette année.
J’aimerais aller au Sénégal.
J’aimerais avoir un vélo cette année.
Je voudrais tout de suite du gâteau au chocolat !

Aminata


Fiction vraie

21 juin 2008

Le collège comme on en rêve

Hier, c’était l’anniversaire de Marine … au collège Jacques Monod. Elle était avec ses amies et ses copains. La fête a été organisée par ses professeurs. Des cadeaux lui ont été offerts par ses amies. Tout le monde a chanté et dansé, c’était très bien ! Toutes ses amies étaient contentes.

Aminata


Si …

Si je pars en vacances cet été, j’irai à Paris. Je ferai des activités sportives et je visiterai la Tour Eiffel !
Si j’étais un garçon, je me baladerais avec les filles; si j’étais un garçon,je ne ferais pas la vaisselle et je ne mettrais pas des habits de fille !
Si j’avais été à la place de mon professeur de FLE, j’aurais fait la visite du port du Havre avec les élèves !
Aminata


Hakim

Je m’appelle Abdel Hakim. J’habite dans le quartier « Chicag' » du Havre, en France. J’ai 14 ans. Mon pays d’origine est l’Algérie. J’habitais dans la ville de Tizi Ghenif à côté de Tizi Ouzou.
J’ai les yeux marron et les cheveux noirs. je suis au collège Jacques Monod.
Je passe le bonjour à mon pote Gaya, à Lydia, Ahmed, Sabrina, Siham et à toute la classe de 2M1 de l’année passée !

Photos

24 septembre 2007

Nous sommes en Algérie. Nous entourons tous le mouton de l’Aïd : mes trois soeurs, mes trois neveux, ma belle-soeur, ma mère, mon père et moi. Nous regardons tous au même endroit sauf mon père qui égorge le mouton. Ma soeur, ma belle-soeur et moi nous le regardons . En effet, l’Aïd, c’est obligatoire dans notre religion musulmane.

Hakim.

Mon voyage d’Algérie en France

8 octobre 2007

Le 17 juin 2007, j’ai préparé ma valise le soir, puis je suis resté avec ma famille jusqu’à 21h. Après, j’ai dormi. A quatre heures du matin, nous sommes partis en voiture jusqu’à l’aéroport d’Alger. On a pris l’avion jusqu’à l’aéroport Charles de Gaulle à Paris. Après, on a pris le train jusqu’au Havre. Enfin, on a pris un taxi jusqu’au quartier de « Chicag' ».

Hakim


Mon cousin Ramdane

14 novembre 2007

Ramdane naquit en Algérie le 1er janvier 1993. Il eut deux frères et trois soeurs. Ses parents étaient très connus. Ramdane eut son brevet de primaire, et il fit deux années au collège. Mais il mourut le 26 décembre 2006 dans la rue, sur place, à cause d’un abruti qui ne savait pas conduire …

Hakim


Bonjour de France

14 novembre 2007

Bonjour, Gaya !
Comment ça va ? Je suis en France, au collège. J’aimerais bien vous voir, mais je ne peux pas avant les vacances d’été. Si tu vois Lidia, tu lui dis que je vais venir pendant les vacances d’été 2008 !

Hakim.


Mes voeux pour l’avenir

12 mars 2008

J’aimerais bien aller en Algérie pendant les vacances d’été.
J’aimerais bien avoir une moto.
Je serais bien content si je réussissais mon bac.
Hakim


Issam

Photos

24 septembre 2007

Nous sommes le 31 janvier 2004 en Algérie. Ma grande soeur, mon frère, maman et toute la famille, nous sommes autour de ma petite soeur parce que c’est son anniversaire : elle a deux ans. On est tous ensemble. On fait la fête. Toute la journée on rigole avec ma petite soeur mais elle ne comprend pas parce qu’elle est petite. Elle ne comprend rien ! C’est la petite de la maison.
Maman fait le gâteau.

Issam


Projets pour 2007

23 juin 2008

Cette année, mon oncle va se marier et je vais aller à son mariage, à Bourges.
Je vais danser avec mon oncle, il va danser avec sa femme, je vais danser avec mes copains sur de la musique arabe (Khaled, Houari Dauphin, Mami et Reda Taliani).
Je vais visiter Bourges.

Issam


Francia

Je m’appelle Francia, j’ai 13 ans, j’habite au Havre. Je suis de taille moyenne, j’ai les cheveux noirs et raides, j’ai des yeux noirs. Je viens de Madagascar, de Antananarivo.
J’aime bien faire du vélo. Je suis élève en 5e2 au collège Jacques Monod. J’habite avec ma mère. J’ai des soeurs et des frères.
Francia


Photos

24 septembre 2007

Ce jour-là, on fait une fête. La fête de mon anniversaire. Il fait beau et le soleil n’est pas encore couché. Il est cinq heures. On décide de prendre une photo de famille pour que je l’envoie à ma mère en France. On cherche une place pour prendre la photo. C’est ma tante qui prend la photographie. Sur la photo, il y a ma grand-mère, mes soeurs, mes frères, mon père, ma mère, ma nièce, mon beau-frère et moi. On est tous comme des statues et on sourit tous.
Francia.


Souvenirs du départ

29 janvier 2008

Quand ma mère m’a dit que j’allais en France, j’étais très contente.Mais quand elle m’a dit que ma soeur restait, j’étais triste et je me suis mise à pleurer. Pendant mon voyage, je me sentais mal et j’avais peur dans l’avion, je me sentais triste parce que je quittais ma famille et mes amis; mais après, je me sentais bien. Quand je suis arrivée en France, j’ai vu que c’était beau, mais, quand même, mon pays me manquait…

Francia


Mes voeux

12 mars 2008

Je voudrais partir dans mon pays pour les vacances.l
Je voudrais faire le tour de la France.
Je voudrais faire du cheval.
Je voudrais acheter une maison.
Je voudrais aller en Belgique.

Francia


Si …

Si cet été je peux partir en vacances, j’irai en Italie. Je visiterai tout, je me baladerai partout, et j’achèterai plein de souvenirs !
Si j’étais un garçon, je pratiquerais tous les sports, je ne ferais pas de bêtises, et je jouerais au foot !
Si cette année j’avais été mon professeur de FLE, je n’aurais pas fait de contrôles, mais j’aurais donné beaucoup de devoirs, et j’aurais donné des retenues à tous ceux qui parlent !

Francia


Hayat

Photos

24 septembre 2007

Ce sont les vacances d’été mais il fait froid. Nous sommes à « Acrobranches » et je prépare l’appareil pour prendre des photos avec mon amie qui va m’en prendre une.

Alors, il faut la bonne position, mais moi je n’arrête pas de rigoler. Je suis sur l’arbre pour la photo et elle me demande de sourire: un-deux-trois, c’est fait, au moins pour le souvenir, et je suis contente malgré le temps…

Hayat


Mon voyage pour la France

15 octobre 2007

Le 6 septembre 2006 à 8h30 du matin, j’ai pris la voiture pour aller au port prendre le bateau avec ma mère et mon frère. C’était un jour très dur pour moi car j’ai vu toute ma famille pour la dernière fois et j’ai voulu rester avec eux en Algérie.
Je suis passée par l’Espagne le 8 septembre. Le soir, on a pris le train pour arriver au Havre à la maison le 9 septembre à 9 heures du matin .
Je suis venue d’Afrique en Europe !

Hayat


Mon grand-père

14 novembre 2007

Le 6 août 2003, ce fut un jeudi noir, car mon grand-père mourut et c’est la première fois que je vis la tristesse : elle tomba sur la maison.Mon grand-père était connu car il était militaire. Alors, ce jour-là, il y eut beaucoup de monde qui vint avec des habits noirs, et la tristesse, on la vit sur leur visage. Ils oubliaient ma grand-mère : elle était dans un état incroyable car elle aimait beaucoup mon grand-père, et il était pour elle un ami et un frère pour elle. Au fond de moi, j’étais triste, et mon coeur était déchiré en deux car il était très proche de moi.
Il mourut à l’âge de 74 ans. C’était un militaire. Il fit ses études en France pendant 6 ans.


Mon arrivée en France

3 mars 2008

J’étais triste quand j’ai quitté mon pays car j’étais née là-bas. J’avais l’habitude de l’école en arabe, de voir toute ma famille, et je laissais mon père que j’aimais beaucoup.
Lorsque je suis arrivée en France, j’étais tristey et joyeuse aen même temps, car j’étais enfin avec ma mère, mais je laissais en pleurant ma famille derrière moi.y
Mais après, j’aimais bien, car je sortais beaucoup, j’ai rencontré des profs et je me suis faite des amies.
H., d’Algérie


Mes voeux pour l’avenir

12 mars 2008

Je voudrais bien faire le tour du monde.
J’aimerais travailler avec une star.
Je voudrais être journaliste plus tard.
Je voudrais avoir une belle voiture.
Je voudrais visiter l’Amérique du sud.

H.d’Algérie


Bilal

Je m’appelle Bilal. Je suis algérien. J’ai 16 ans. J’ai une grande soeur de 17 ans et deux petites soeurs. J’habite au Havre. Je suis grand. Je suis au collège Claude Bernard.
J’aime beaucoup le rap, les chanteurs LIM, Kamel l’Ancien, Booba, Me, Rof, …

Bilal


Mes stéréotypes sur les Marocains

23 octobre 2007

Voilà mes stéréotypes sur les Marocains :
Les Marocains sont gentils, mais ils n’aiment pas les Algériens, je ne sais pas pourquoi.
Ils s’habillent avec des gandouras (tuniques blanches sans manches).
Ils mangent du couscous. et boivent du thé.
Je connais Marrakech et Rabat.
Au Maroc, il ne fait ni trop chaud, ni trop froid.
Les personnes célèbres sont: Abder Raouf et Mohamed VI.

Bilal.


Plus tard

Plus tard, j’achèterai une grande maison.
J’irai au bled, je partirai en vacances…
Je me marierai…
Je réussirai mes examens…
Et surtout, j’arrêterai l’école !!!

Bilal


Jeanine

Je m’appelle Jeanine, je suis rwandaise et j’ai 16 ans. J’habitais avant à Kigali* , j’habite maintenant au Havre. Je n’ai pas de frère ou de soeur.
J’ai les cheveux noirs.
Je suis très sportive. J’aime beaucoup jouer au football 25et danser sur de la musique classique.
J’aime bien les maths.
Je parle rwandais et français.

Jeanine

*(Kigali, capitale du Rwanda)


Mes stéréotypes sur les Nord-Africains

23 octobre 2007

Ils ne sont pas gentils.
Ils mangent des haricots, des légumes.
Ils boivent de l’eau, du lait ..
Ils cultivent des choux, des légumes.
Ils vendent des boissons, des habits, de la nourriture.
Ils ne sont pas courageux.
Il fait chaud là-bas.

Jeanine


Mes stéréotypes sur les Français et les Chinois

16 octobre 2007

Voici mes stéréotypes sur les Français (avant de venir en France):
– Ils sont gentils.
– Ils ont les cheveux raides, blonds ou noirs.
– Ils mangent du poisson et des légumes.
– Ils boivent du café, du vin,…
– Ils sont pauvres.
– Ils vendent surtout des boissons et de la nourriture.
– Ils ne sont pas sales.
– En France, il fait froid et il pleut.
- En France, il y a beaucoup de plages.
– Je connais de nom les villes de Paris, Marseille et Bordeaux.

Les Chinois:
– Ils ont la peau jaune. Ils ont les cheveux noirs.
– Ils ont des chapeaux coniques.
– Ils mangent avec des baguettes du riz, de la viande de porc, du poisson…
– Ils boivent de l’alcool, du vin, des bières.
– Ils cultivent des salades, des choux et des légumes.
– Ils vendent des boissons et de la nourriture.
– Ils sont courageux et gentils .
– Ils sont propres.
– Il fait froid en Chine.

Jeanine


Ce que je pense maintenant des Français et de la france

Les Français sont gentils …parce qu’ils mangent du poisson ….
Ils ne sont pas sales.
J’aime la France parce qu’il y a beaucoup de plages.
Je connais maintenant Le Havre, et de nom Toulouse, Lyon et Cherbourg.

Jeanine


 

Les superstitions au Rwanda

22 novembre 2007

Au Rwanda, la couleur blanche, ça porte bonheur parce que c’est la couleur de la paix.
Au Rwanda, les orties, ça porte bonheur.
Le vendredi 16, ça porte malheur.
Au Rwanda, le ballon de football porte bonheur.
Voir les chiens noirs porte malheur.
Au Rwanda, il ne faut pas casser les miroirs, ça porte malheur.

Jeanine.


La journée du DELF

23 juin 2008

Je me suis levée à 7h30; après, je me suis lavée à 7h40. Ensuite, j’ai pris mon petit-déjeuner à 8h10.
J’étais contente de passer l’examen du DELF parce que je pensais qu’il allait être facile …
Puis, pour aller au collège Varlin, je suis allée avec mon père dans sa voiture.
A 9h du matin, au collège Varlin, j’étais contente de voir mes copines : Alla, Ilhem et Katia aussi.
Après, quand on a fini l’examen écrit, on a mangé ensemble. J’ai pourtant passé un mauvais moment avec mes copines parce qu’avant de passer l’épreuve orale, on est restées ensemble pour réviser.
J’ai trouvé l’examen très facile !
Je suis très fière de moi…

Jeanine


Plus tard

Plus tard, je terminerai les cours de français à Jacques Monod. Je pourrai passer mon bac professionnel. Puis je ferai mon métier : je travaillerai en cuisine. Je passerai mon permis de conduire.

Je passerai ma vie en France…

Jeanine


Ayoola

Mon voyage du Nigéria en France

15 octobre 2007

J’ai fait mes valises , après ma mère a fait ses valises aussi. On habitait à Akure et on est partis à Lagos pour venir en France. La France, c’était loin : il a fallu 20 heures de voyage en avion ! J’ai rencontré une dame dans l’avion. Elle s’appelait Sylvie; en plus, elle parlait anglais. Elle était très sympathique.
A 9 heures du matin, à l’aéroport de Paris, whaou ! Quand on est arrivés, il y avait mon père : j’étais content de le voir: il était depuis quatre années en France…

Ayoola


La photo de famille

15 octobre 2007

On est chez nous (au Nigéria) dans la cour. Mon frère fête son anniversaire. La famille : le père, la mère, et les deux enfants. C’est moi l’aîné. Mon frère s’appelle Tomide et le 18 août 2003, il a 1 an. Un photographe prend une photo de la famille. Il y a mes amis, des connaissances …C’est bien comme ça.
Il y a des gateaux, des jus de fruit, des cadeaux: c’est super génial ! Ma mère, mes oncles et tantes les distribuent. Ma mère a bien réussi son gateau: il ressemble à un terrain de foot avec des joueurs ! Whaou ! Mon frère adore !

Ayoola


La journée du DELF

Le 15 mai, quand je me suis réveillé, je me suis brossé les dents, après je me suis douché, ensuite j’ai mis mes vêtements et j’ai pris mes affaires comme ma trousse, mon sac à dos … Après, mon père nous a emmenés : il a conduit mon frère à l’école, mais moi, je suis allé au collège Varlin pour l’examen. Des gens m’ont dit de prendre 2,10€ pour la cantine et j’ai payé.
Ensuite, j’ai signé et je suis allé à la salle d’examen. On a commencé le DELF à 9h30 : on a fait la compréhension orale, écrite, puis la production écrite et la production orale.
Après je suis rentré chez moi et j’ai pensé que j’avais réussi l’examen parce que j’avais bien travaillé…et j’ai réussi !

Ayoola


Houari

Mon voyage pour la France

15 octobre 2007

Le 1er août 2006, je suis parti en voyage pour la France. Ca a été une longue journée …
Je suis parti au port à 6 heures du matin pour prendre le bateau avec ma famille. Le bateau était en retard. Je suis resté deux jours en mer. Au début, c’était dur : la mer était démontée. J’avais peur. Après, le deuxième soir, je suis allé à une soirée : c’était bien. Après la soirée, je suis parti dormir. Quand je me suis réveillé, j’étais arrivé à Marseille.
Après, on a pris le train pour Le Havre et le cauchemar du voyage s’est terminé !

Houari


Mon grand-père

14 novembre 2007

Mon grand-père Amir Mohamed naquit le 16 février 1920 en Algérie à Oran. Il divorça. Il ne travailla pas.
Il mourut le 20 mai 2005 en Algérie à Oran.
Il était le meilleur grand-père du monde pour moi. Ce fut la pire journée de ma vie quand il mourut. Toute la famille était triste de le perdre.
Houari


Mes voeux pour l’avenir

12 mars 2008

Je souhaite du bien à tout le monde.
Je voudrais être un homme bien.
Je voudrais que le monde change.
Je voudrais être un chanteur.

Houari


Mon arrivée en France

Mon premier jour en France, c’était la plus mauvaise journée de ma vie parce que je quittais mon pays et mes amis. Je pensais que tout allait mal se passer car on ne parle pas la même langue.

Je ne suis pas sorti de chez moi pendant quinze jours, je ne parlais avec personne; j’étais tous les jours en train de parler avec mes amis au téléphone, jusqu’à ce que je rencontre un garçon comme moi -c’est un Algérien.

Malgré ça, je pense toujours à mon pays, aux moments que j’ai passés avec mes amis, et j’essaye tous les jours d’oublier parce que c’est ici ma famille et mon avenir.

HB


Robert

Mon voyage de Roumanie en France

8 octobre 2007

J’ai fait mes valises le soir avant le voyage. Je n’ai pas pris beaucoup de choses. Je suis allé en France en voiture avec mon oncle. J’ai parcouru 2700 km jusqu’au Havre ! Je suis passé par la Hongrie, l’Autriche (où j’ai dormi la nuit à l’hôtel), l’Allemagne…Le voyage a duré deux jours. Je suis parti le 7 septembre et je suis arrivé en France le 9 septembre. C’était un peu dur, le voyage, parce qu’il y avait quand même 2700 km à parcourir !

Robert


La journée du DELF

Dans la journée du 15 mai, j’ai passé un examen au collège Eugène Varlin. D’abord, à 9h., nous sommes entrés en classe. Ensuite, à 9h.30, on a commencé l’épreuve de compréhension orale. A 10h. on a fini ça et on a commencé la compréhension écrite, puis la production écrite.
Après, j’ai mangé à la cantine. Ensuite, à 13h.30, nous avons passé la production orale. Ca s’est bien passé. Enfin, nous nous sommes quittés.

Robert


Sami

Mon prénom, c’est Sami. Je suis algérien. J’ai 13 ans. Je suis de taille moyenne. J’ai trois soeurs. Je vis avec mes parents et mes soeurs. Mes amis, c’est Sofiane, Bilal, Belkacem…Ma ville, c’est le Havre. Mon collège, c’est Jacques Monod. J’aime l’EPS, le FLE, les maths, et l’anglais.

Sami


Voici mon personnage – Farid

7 novembre 2007

Le samedi matin, dans un village, il y a un marché. Dans le marché, il y a beaucoup de monde. Mon personnage s’appelle Farid, il y a beaucoup de monde à son stand à chaque fois parce qu’il vend moins cher. Il porte un pantalon jaune et une chemise verte, il vend des légumes et des fruits. Il a une voiture, il a deux enfants. Il est né le 18 mars 1972. Je l’ai connu par son fils Maxime et sa fille.


Les superstitions en Algérie

22 novembre 2007

En Algérie, la couleur noire porte malheur et la couleur rouge porte bonheur.
Quand le corbeau croasse, ça porte malheur..
Au foot, si tu marques un but et que tu prends le ballon ensuite, ça porte bonheur.
Quand on ouvre un parapluie dans la maison, ça porte malheur.

Sami.


Plus tard

Plus tard, j’achèterai une voiture.
Quand j’aurai 25 ans, je me marierai.
Plus tard, je travaillerai en Angleterre.
Plus tard, j’aurai des enfants et je leur achèterai des vélos.
Et surtout, …j’arrêterai l’école !!!

Sami


Katia

Voici mon personnage

7 novembre 2007

Mon personnage travaille à la Mairie. Elle a une grande maison et habite à côté du marché. Elle a un chapeau bleu et porte une écharpe bleue et violette. Elle a une robe rose avec des traits. Elle a des talons bleus, violets et blancs. Elle a les yeux verts et est sympa. Elle est riche et elle s’appelle Marie, elle a 35 ans. Elle est grande et elle a deux enfants, ils ont 4 et 6 ans : Farid a 4 ans et Marine a 6 ans.

Katia


Les superstitions en Algérie (et en France)

22 novembre 2007

En Algérie, la couleur noire porte malheur, la couleur verte porte bonheur.
Se piquer aux orties porte bonheur.
Quand le corbeau croasse, ça porte malheur parce que quelqu’un va mourir.
Le vendredi 13 porte bonheur.
Voir un chat noir porte malheur. Un lapin porte malheur dans un bateau.
Casser un miroir porte 7 ans de malheurs.
Ouvrir un parapluie à l’intérieur d’une pièce porte malheur.

Katia


La journée du DELF

Une semaine avant le DELF, on a préparé notre venue avec des horaires et le plan des bus et le plan du collège Varlin.
Le 15 mai 2008 à 8h, Ilhem, Alla et moi, on s’est retrouvées à la gare et on a pris le bus 8 à 8h30 jusqu’au 14e arrêt. On est descendues, on a pris la petite rue et tout le monde nous regardait bizarrement…
Ensuite, Mme S. est arrivée, on est allées avec elle au premier étage. Ensuite, on est rentrées dans la salle. On nous a expliqué et dix minutes après, on a commencé nos épreuves du DELF.
Après les épreuves, nous sommes sorties pour nous acheter à manger.
Ensuite, à 13h30, nous avons continué nos épreuves (l’oral). On était excitées car on rigolait tout le temps tellement on avait le trac !
A la fin des épreuves, nous sommes parties.

Katia


Tsog

13 décembre 2007

Je m’appelle Tsog..
Je viens de Mongolie.
J’ai 12 ans.
J’ai les cheveux noirs, j’ai les yeux noirs.
J’ai deux frères.
J’habite aux Neiges, au Havre.
J’aime la gymnastique. .
J’aime jouer aux jeux vidéo.
J’aime écouter des chansons.

Tsog.


Mes voeux pour l’avenir

12 mars 2008

Je voudrais avoir une belle voiture.
Je voudrais être un champion de gym.
J’aimerais parler en anglais.

Tsog


Alla

Je m’appelle Alla. je suis iranienne, de Téhéran. J’ai 12 ans. J’ai les yeux marron. J’ai une soeur et trois frères.
J’aime le sport, surtout la natation . Je suis une élève de 6ème au collège Jacques Monod du Havre.

Alla


La France et l’Iran

24 juin 2008

Dans mon pays, il y a toute la famille et en France, je n’ai presque pas de famille. Mais j’ai des copines.
Dans mon pays, on va à la montagne, et en France, on va à la piscine.
J’aime mon pays et je n’aime pas la France comme mon pays.

Alla


Plus tard

Plus tard, je serai professeur de SVT.
Je me marierai avec un garçon gentil et très beau ! J’aurai 4 enfants.
Plus tard, je voudrais être une princesse !
Je serai une belle femme.
Plus tard, j’aurai un 4X4.

Alla


Ilhem

Je m’appelle Ilhem. Je suis algérienne. J’ai 15 ans. J’ai les cheveux châtains et les yeux noirs. Je vis avec mes parents, mes frères et ma soeur. J’habite au Havre, et mon collège s’appelle Gérard Philippe. J’aime le sport.

Ilhem


Enerel

Souvenirs d’une migration

3 mars 2008

Quand j’ai quitté mon pays, j’étais malheureuse. Je suis partie avec mon frère et ma tante, j’ai quitté ma maison et mes amis, c’était difficile… Nous avons dû partir très vite. Quand je suis partie de là-bas, j’ai pensé que ça allait me manquer. Je ne savais pas si je reviendrais un jour. J’ai regardé le paysage pour me souvenir de mon pays.
Quand nous sommes arrivés en France, au Havre, j’ai trouvé que la ville était surprenante. Je n’en avais jamais vu comme cela avant. Rien ne ressemblait à chez moi.
J’étais effrayée, je ne connaissais personne, je ne comprenais pas ce que les gens me disaient. Au début , c’était très dur parce que tout était nouveau.

Enerel

Lycée de Forges-les-Eaux groupe alpha 2006-07

Azvedo

Poèmes – A Marine

18 janvier 2007

Quand je te regarde,
j’ai l’impression d’être dans un rêve
et je ne veux pas me reveiller.
Tu es mon rayon de soleil,
mon espoir et ma raison de vivre.
Quand tout le monde me quittera,
il ne me restera que toi,
alors mon amour sera à toi

par Azvedo

( élève du groupe alpha , Forges les eaux)


Charm

La première fois

La première fois, quand je suis parti d’Iran, à mon arrivée à Istambul en Turquie, j’ai demandé à quelqu’un : « Est-ce que vous pouvez me donner une cigarette s’il vous plaît ». Il m’a dit : « Vous êtes qui ? ». Moi , j’ai dit : « Je suis iranien, je viens d’Iran ». Et il m’a répondu : « Comme tu es iranien, tu demandes à un Iranien pour la cigarette »

 

Lycées 2006-07 : “de la discrimination”

Introduction

26 décembre 2006

Projet culturel sur l'initiative du Conseil Régional de Haute Normandie : lutte contre la discrimination / dans le regard de l’autre

« Dans le regard de l’autre : déconstruire les représentations culturelles » (texte de référence ci-dessous) est un projet culturel promu par le Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage » de l’Académie de Rouen.

Les représentations culturelles restent encore ancrées dans notre attitude et biaisent notre regard sur les autres et la diversité culturelle. Elles entravent par là lourdement notre communication

Ce projet innovant a pour ambition de non seulement sensibiliser les élèves mais également les équipes éducatives. Vivre ensemble, c’est porter un regard respectueux sur les autres, la nouveauté, la différence.

Le CASNAV s’investit de cette mission en proposant un projet qui cible dans un premier temps une classe d’un établissement et qui tendra à sensibiliser la communauté scolaire dans son ensemble.

 


Les yeux petits

25 décembre 2006

Depuis que je suis arrivée en France, tout le monde s’intéresse à mes yeux petits. J’ai entendu beaucoup de stupidités, comme «Quand tu regardes les paysages, ne vois-tu pas un rectangle ?» ; «Quand je me réveille, j’ai moi aussi les yeux bridés» ; «Quand tu souris, tu ne vois pas grand-chose, n’est-ce pas ?».

Moi, je ne le prends pas mal. Je sais que c’est pour rire, ce n’est pas méchant. Mais il est vrai que c’est un peu raciste tout de même !

Jusque là, je ne rencontre pas beaucoup de discrimination, tout juste quelques propos racistes insignifiants. Comme je suis toujours de bonne humeur, je ne prends pas mal les choses, et je suis indifférente à ce que les gens disent. Je suis fière d’être chinoise.

Ruy-quian


Des histoires de discrimination, je peux en raconter

25 décembre 2006

Des histoires de discrimination, je peux en raconter.
Je connais un garçon. Il s’appelle Arthur. Un jour, Arthur a parlé de moi auprès de ses amis. Je lui ai montré mes notes de classe. Alors, il a commencé à se moquer de moi. Il leur a montré comment je parle, par exemple, lorsque je lis. Lui, il répète ce que je dis d’une façon bizarre. Il parle derrière mon dos. ..

Quand je marche dans la rue, j’entends les gens , ils parlent de moi ; ils parlent derrière moi…

Les faits de la discrimination, j’ai décidé d’en parler.
Et j’en ai parlé !
Mon professeur a dit OK.


Un match de football

25 décembre 2006

Un jour, nous nous sommes rendus dans une petite ville de la région pour un match de football.
Un copain a commis une faute. Il s’en est pris à un joueur de l’équipe adverse.
Les supporters s’en sont mêlés. Il y a eu quelques échauffourées.
Il y a eu des insultes à caractère raciste.
Dans mon équipe, la moitié des joueurs est black ou arabe.
Le match a été arrêté, alors que nous gagnions deux buts à zéro.


Discrimination religieuse

25 décembre 2006

Avant de venir en France, j’ai vécu la discrimination religieuse. Une fille de ma famille a voulu se marier, se marier avec un juif.
Se marier n’a pas été possible.
La famille du garçon n’accepte pas les arabes, la famille n’accepte pas les juifs. Je ne sais pas pourquoi.La fille pourtant voulait se marier.
Se marier n’a pas été possible.


La discrimination sexuelle

25 décembre 2006

Depuis que je suis en France, j’ai remarqué que la vie n’est pas celle que l’on mène dans mon pays. Dans mon pays, les hommes et les femmes sont différents .
Les femmes ne peuvent pas travailler.
Ni dans un restaurant, ni dans un bar.
En France, les hommes et les femmes sont semblables.
Il n’existe aucune différence entre eux.


Ecoute bien, Frangin !

25 décembre 2006

Ecoute bien, Frangin !
A Moscou, la vie était pénible, il y avait des Skins qui agressaient gratuitement les Africains dans le métro. Il y avait même eu des morts. Il n’y avait pas d’avenir pour nous. Surtout à l’école, il y avait des jeunes Russes qui nous parlaient mal. Quand je marchais avec mon frère, il y avait des Petits qui nous montraient du doigt.


Bonjour ! Discrimination !

La discrimination c’est faire la différence entre une ou plusieurs personnes, par exemple par la couleur, par la religion, par le niveau social. La discrimination existe dans tous les pays. J’ai un exemple. Quand je suis allé en Italie, il faisait froid. Il pleuvait et je suis allé dans un hôtel pour avoir une chambre. Un Monsieur m’a demandé mon passeport. Comme je ne l’avais pas, il m’a reconduit à l’extérieur de l’hôtel. Pour moi, c’est de la discrimination.


La casquette

24 janvier 2007

Dans mon pays, les gens peuvent manger avec manteaux et casquettes. Quand je suis arrivé en France, je ne savais pas que les gens n’avaient pas le droit de porter la casquette à table.

Un jour, au foyer, à l’heure du repas, une éducatrice m’a dit que si je n’enlevais pas ma casquette comme tout le monde, je pouvais retourner dans mon pays. Ça m’a vraiment fait très mal qu’elle me dise cela de cette façon. Elle aurait pu m’expliquer les règles que je ne connais pas. J’ai besoin qu’on m’explique. J’ai besoin des autres pour comprendre. Il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas et j’en souffre. Alors, je m’isole. Je reste dans ma chambre. Tout le monde se pose des questions. Et finalement, on finit par penser que je n’aime pas les gens. Elle, elle dit que je suis associable. Personne ne me comprend. Je souffre beaucoup au foyer car personne ne s’intéresse à moi. Je suis malheureux.

Au foyer, nous devons effectuer des tâches ménagères à tour de rôle. Si je ne fais pas mon service, la sanction c’est de voir l’éducatrice pendant trois ou quatre mois. Alors, elle me rappelle sans arrêt que je suis étranger et que je dois respecter les règles. Au foyer , il y a une fille d’origine française, elle, quand elle ne fait pas son service, on ne lui dit rien. Je ne comprends pas.

Moi, si je ne fais pas mon service c’est que j’ai des problèmes, je suis triste.

Je crois que, eux, ils pensent que nous venons en France pour faire des bêtises. Nous ne sommes pas comme ça. Nous voulons une chose, apprendre comme les autres.


Tous ensemble pour lutter contre la discrimination

24 janvier 2007

Soyons tous ensemble pour lutter contre la discrimination, qu’elle soit raciale, sexuelle ou religieuse … Il faut savoir accepter l’autre car on est tous pareils, tous des humains.

Avoir la haine contre une personne parce que c’est un homme de couleur, une femme, le croyant d’une religion, c’est avoir la haine contre soi même. Parce qu’on appartient aussi à une race,un sexe, une religion.

Jetons les mauvaises pensées à la poubelle, effaçons les mauvaises idées, la haine dans nos cerveaux et faisons en sorte que le monde d’aujourd’hui soit multiculturel. Parce que c’est une richesse pour l’humanité.

On veut vivre en paix, alors, soyons tolérants !

Féti


Scène vue par Féti

25 janvier 2007

Nous sommes partis du Havre pour aller dans un petit village près de Rennes. Quand nous sommes arrivés, nous étions contents. Nous sommes descendus de la voiture. Des gens passaient. Nous leur disions bonjour. Mais personne ne nous répondait. Nous savions alors que nous n’étions pas les bienvenus. Dans la voiture, nous écoutions du rap. Les gens nous regardaient d’une façon bizarre. Dans ce village, il n’y avait pas d’étrangers. C’était calme. Les gens parlaient tout doucement. Nous, nous parlons très fort.

J’ai compris que nous sommes vraiment des étrangers même si nous sommes nés en France.

Féti


Témoignage d’Omar

25 janvier 2007

Les gens se moquent de moi parce que j’ai un accent marocain. C’est de la discrimination.
Est-ce interdit par la loi ?
Un jour, je suis allé à la boulangerie. J’ai demandé trois baguettes. La boulangère a répété mes paroles en se moquant de moi.
A l’école aussi c’est difficile de trouver un stage professionnel car il y a beaucoup de préjugés.

Omar


Scène vue par Natia

25 janvier 2007

Un jour, alors que je me trouvais à un arrêt de bus, j’ai vu un garçon, d’à peu près dix ou douze ans, dire à une fille « Vas-y toi ! Tu es algérienne. Retourne dans ton pays ! Je n’ai pas envie de parler avec des étrangers ! » La fille, elle, elle n’a rien dit.

Je ne sais pas ce qui s’est passé entre eux, mais voilà ce que j’ai entendu.

Natia


Scène vue par Maria

25 janvier 2007

Alors que j’allais au lycée, j’ai croisé une dame avec ses enfants qui attendaient le bus.
Au même moment, une femme d’origine africaine venait dans notre direction.
Le plus jeune des enfants s’est mis à courir vers elle. Immédiatement, son frère, un peu plus âgé, l’a rattrapé en criant :
« Arrête ! Arrête de faire ça ! Tu sais bien que maman nous répète toujours de ne pas nous approcher de ces gens-là. »

Maria


L’histoire de Charm

26 janvier 2007

Je m’appelle Chahrm, je viens d’Iran.
Je suis allé en Turquie.
Je ne connaissais personne là-bas et je ne parlais pas le turc, je n’avais pas d’argent et je n’avais pas de cigarettes.
J’ai demandé une cigarette à quelqu’un. Il m’a dit : « Tu viens d’où ? ». Je lui ai dit que je venais d’Iran. Puis il m’a dit : « Tu vas en Iran demander au président Armadi Najate ». Je lui ai dit : « Pourquoi tu me dis ça ? »
Il m’a dit : « Parce que tu es un étranger… »

Tous les problèmes, je ne pourrai pas les oublier, c’est gravé dans ma vie pour toujours jusqu’à mourir…
Donc, ma vie, c’est comme ça…
C’est ma description sur ma vie…
Maintenant, je suis en France.

Charm


Aux Etats-Unis

1 février 2007

Aux Etats-Unis, les hommes de couleur ont les mêmes droits que les hommes blancs. Pourtant, un jour, un blanc a dit à son chien d’attaquer un homme, parce qu’il n’était pas de la même couleur que lui. J’ai entendu dire aussi que deux hommes blancs ont agressé un homme noir à coups de bâton. Juste parce qu’il était différent.

Ibrahim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Neufchâtel, Forges, Yvetot 2006-07

Mohamed

Je m’appelle Mohamed. J’ai 16 ans.
Je suis tunisien, je viens de Tataouine, une ville dans le sud de la Tunisie.
Je parle arabe et français.
En France, j’habite à Neufchatel en Bray.
Je suis en 3ème au collège Albert Schweitzer, en Tunisie j’etais au lycèe Ennour.
Je vais souvent à Paris, mais je préfère Neufchatel, c’est une belle ville.
Je participe à la vie sportive pour rencontrer du monde mais aussi pour pratiquer mon sport préféré : le hand ball.

Mohamed


Mes projets pour 2007 : aller en Tunisie

17 février 2007

 

En juillet, je vais rentrer en Tunisie chez mes grands parents. Ils vont être contents. C’est la première fois que je passe six mois sans voir mes grands parents. Je pense beaucoup à eux.
Je vais aller à la plage à Djerba avec mes amis. Nous allons nager et nous balader.
J’ai 4 cousins qui vont se marier pendant l’été, moi qui aime danser, je ne raterai pas ces fêtes pour rien au monde.
Mais cette année, j’aimerais aussi réussir pour aller au lycée en septembre. Je pense à la rentrée au lycée dès maintenant. C’est dingue mes amis !

J’adore Tataouine


Ye

Opinions – La vie

20 février 2007

Selon moi, la vie représente la société dans laquelle on vit actuellement.

Dans cette vie , on peut avoir des moments tristes mais aussi des moments heureux. Bien que les gens aient toujours tendance à améliorer leur niveau de vie dans la société, et celle-ci s’améliore grâce à nos efforts , on ne peut atteindre le bonheur idéal que pendant une partie de la vie : il y aura de la place pour le bon mais aussi pour le mauvais côté de notre vie.

Ye


Jean James

Je m’appelle Jean James Jacob. Je suis forain . Je pars dans 2 semaines à Maromme. J’ habite à Yvetot. Pendant la fête je fais des barbes à papa et je ramasse les autos tamponeuses.


Zahra

 

Bonjour je m’ appelle Zahra, j’ai 14 ans, j’habite à Yvetot. Je suis au Collège Albert Camus. Je viens du Maroc avec ma famille . Je vois ma grand mère et mon grand père pendant les vacances, avec toute ma famille. J’aime le football et le ski.


Bihui

 

Je suis arrivé en France en avril 2006. Je suis d’origine chinoise. J’ai habité en Espagne pendant 4 mois avant de venir en France mais je n’aimais pas beaucoup ce pays parce que les enfants espagnols n’aiment pas les enfants chinois.
Aujourd’hui j’habite à Bolbec, entre Rouen et Le Havre, c’est une petite ville mais elle est belle.
Je vais au collège Jean Monet, je suis en quatrième, j’aime les maths et la musique. Je suis fort en maths mais le français, l’histoire,la physique c’est très difficile pour moi.
Je suis content parce que j’ai un ami qui parle un peu le chinois.

A bientôt

Bihui


 

Regard d’adultes, paroles de parents 2006-07

Eva

le mardi 6 fevrier 2007

Je m’appelle Aura et je suis née en France . A l’âge de 7 ans, je suis partie vivre en Algérie , le pays de mon père .
L’année dernière , j’ai décidé , avec mon mari , de revenir vivre en France, avec les enfants .
Nous avons cinq enfants , deux sont restés là-bas : ma fille ainée qui est déjà mariée et mon fils qui n’a pas pu obtenir ses papiers . Nous avons pris cette décision pour nos filles , pour qu’elles puissent faire des études .
On est donc venus tous ensemble , en avril 2006 . Pour faire ce voyage, nous avons dû nous endetter , mais cela valait le coût. Nous le faisions pour l’avenir de nos enfants.
A Paris , nous avons pris un train et sommes arrivés au Havre. On nous avait dit que le Havre était une ville tranquille , qu’il n’y aurait pas de problèmes comme à Paris . C’est pour ça que nous avons choisi cette ville .
Arrivés là , nous nous sommes débrouillés comme on pouvait. Au début , nous étions logés chez des amis du mari de ma fille ainée, le temps de trouver un lieu où aller .
Ensuite, nous avons trouvé une place en foyer où nous sommes restés quelques mois . Les conditions n’étaient pas faciles, nous étions séparés : mon mari d’un côté, et moi et les enfants de l’autre.
Au mois de janvier, on a fini par trouver un appartement après toutes les démarches que mon mari a faites .
Aujourd’hui ça va plutôt bien . On se sert la ceinture mais ça vaut le coût . On ne regrette pas notre choix d’être venus ici .
On profite de notre nouvelle vie , on découvre la ville , on se se balade , on va à la plage , à la forêt de Montgeon. On se sent moins perdus qu’au début .
Nos enfants vont à l’école : Lynda qui a 21 ans apprend le français dans un stage alors qu’en Algérie elle ne pouvait plus aller en cours et devait rester à la maison . Katia a 12 ans , en Algérie elle apprenait seulement l’arabe. Ici elle apprend le français , elle se fait des camarades.
Notre fils Mézianne a 7 ans , il est en CP à Georges Sand.
Je ne sais pas si je retournerai un jour en Algérie , peut-être plus tard pour les vacances . Mes enfants eux feront comme ils voudront, ils ont encore de la famille là-bas.
Je sais que ce choix de venir en France pour l’avenir de ses enfants peut sembler inhabituel et étonnant . Je ne connais pas d’autre famille qui décide de tout quitter là-bas pour cette raison , pour l’avenir de leurs enfants. Ce que je veux c’est qu’il soient heureux , qu’ils réussissent dans leurs vies, qu’ils aient ce que nous n’avons pas eu , nous . Nous voulons être fiers d’eux plus tard . Ils diront « j’ai réussi dans ma vie professionnelle» .


 

Monsieur B.,

Mercredi 7 février 2007

 

Je suis né ici , au Havre .
L’été de mes 11 ans, nous sommes partis en Algérie. Au début , je pensais que c’était juste pour les vacances , et en fait nous y sommes restés pour y vivre . J’ai grandi là-bas , je me suis marié, j’ai eu 2 enfants .
En Kabylie, j’avais un emploi , j’étais gardien dans une école , mais la vie était difficile à Bejjaïa . J’en avais assez . La situation en Algérie se dégradait , la vie était de plus en plus difficile . Je voulais une vie différente .
En 2005 , j’ai décidé de retourner vivre en France, au Havre car ma mère et mon oncle habitent ici . Je suis parti d’abord seul , afin de préparer la venue de ma famille . J’étais hébergé chez mon cousin.
Les démarches n’ont pas été faciles , pourtant , je suis né en France , et donc j’ai la nationalité française . Malgré tout , j’ai eu du mal à obtenir des papiers pour ma famille .
Finalement , en janvier 2007, j’ai fini par obtenir les autorisations nécessaires et ma famille a pu me rejoindre .
Mes filles ont 10 et 13 ans , elles vont à l’école . Je pense qu’elles ont des chances supplémentaires de réussir leur vie professionnelle, ici en France, même si pour le moment c’est difficile pour elles de s’habituer à leur nouvelle vie . La mentalité est différente , la ville est différente , tout est différent . Mais ce qui est important , c’est que nous débutons une nouvelle vie.

Camus 2006-07

Magarik

le 6 février 2007

Je m’appelle Magarik.
Je suis arménien.
Je viens de Russie.
J’ai 15 ans.
J’aime bien le judo.
J’habite à Dieppe.
Chez moi, j’ai un copain.
Il s’appelle Boris.
Il fait du judo comme moi .
J’aime bien Dieppe.
J’aime bien nager et courir à côté,
sur la plage.


Younès

6 février 2007

Je m’appelle Younes.
J’ai 12 ans, je viens d’Algérie.
J’ai un copain qui s’appelle Sofiane.
J’aime le soleil de la plage.
J’aime le sport.
Maintenant, je suis en France.
Je suis en classe de 6ème.
Je vais au collège Georges Braque à Dieppe.

Younes


Idir

Lettre à mon copain

25 juin 2007

Bonjour !

Comment vas-tu ? Ça va bien ? Moi, ça va.
On m’a dit que tu vas faire le métier de boulanger. Ça va, tu as bien appris ton métier. Ce n’est pas difficile. Moi, pour le moment, je veux préparer un métier en mécanique auto en lycée professionnel. Je ne sais pas si je suis accepté, j’attends la réponse.
Si je ne suis pas accepté, je travaille avec mon père.

Salut, à bientôt

Idir

Premiers textes 2006-07

A, 15 ans, RDC

Un appartement

le 11 février 2007

 

Ma mère vient de se faire opérer. Elle fait de la tension et les gens du Foyer ont voulu qu’on la laisse se reposer. Le mercredi après le dîner, elle a eu un malaise mais je suis quand même contente. Pourquoi ? Parce qu’on a déjà nos papiers et je veux habiter en France. Ma mère recherche un appartement. Comme ça, j’aurai ma chambre à moi. Je serai avec ma soeur. Ce ne sera pas comme au Foyer. Là, il y a une chambre pour trois personnes. Nous aurons notre cuisine à nous. Comme ça, maman pourra envoyer l’argent au pays pour qu’elle puisse payer le voyage de mes soeurs. Et j’espère qu’elle retrouvera mon père. J’espère qu’il n’est ni mort, ni blessé, ni malade. Moi, je crois que Dieu est avec lui. Lui, il protège de tout, il fait ce qu’il faut.


F.16 ans, Mauritanie

Veuillez m’excuser, Monsieur le Professeur

le 11 février 2007

 

Bonjour Monsieur Le Professeur,

Ce soir, je ne pourrai pas venir en cours parce que j’ai rendez-vous chez le médecin pour un examen des yeux.

Bon week-end à vous.

Salutations


Y, 16 ans, Mauritanie

Mon quotidien

le 11 février 2007

 

Tous les jours, je me lève a 7.h 45, je me brosse les dents, je prends ma douche et à 8 h., je prends mon petit déjeuner. A 8 h., une éducatrice nous conduit jusqu’à l’arrêt du car. Je prends le car à 8h. 45 direction ville de X . Je descends à X . Je marche un peu puis j’arrive au dispositif à 9h. 30. De 9h. 30 jusqu’à 10 h. 45, je suis le cours de français. Après, je sors en récréation. Retour en classe à 11 h. 00 pour y faire des mathématiques. A midi, c’est le repas préparé par les cuisinières du Foyer. Après le repas, nous accomplissons les services, nous nous reposons ensuite jusqu’à 14h. 30. 14 h. 30, reprise des cours, travail de mémorisation jusqu’a 15 h. 30. Pause jusqu’à 15 h. 45. Après la pause, on utilise la radio pour analyser les conversations. A 16 h. 30, c’est la fin des cours. Nous partons à pied à la ville de X pour prendre le car jusqu’à la ville où nous habitons. Nous arrivons à l’appartement vers 18 h. 30. Je prépare à manger, j’accomplis mes services et mes devoirs. Lundi, jeudi, vendredi, je vais aux entraînements de foot. Coucher plus tard à 23 h.

 


M., 12 ans, Maroc

L’un et l’autre pays que j’aime

le 11 février 2007

 

Quand je suis venu ici, la France m’a semblé bien. Les gens m’aiment. Les copains m’aiment aussi. Je peux parler avec eux en français et ils comprennent l’arabe. Ils sont algériens ou marocains. Je sors à l’extérieur avec ma mère.
D’abord, je suis allé a l’école primaire, j’avais huit ans. Maintenant, je suis au collège. Le lundi et le mardi, je vais dans un autre collège où l’on peut bien comprendre le français et faire des maths. J’y ai des copains. Je joue avec eux. Ils m’aident. Quand je ne comprends pas, ils me donnent les réponses. Le professeur m’aide aussi.
Quand je suis au Maroc, c’est bien. Il fait chaud. Parfois, je vais à la plage pour nager, jouer au ballon, faire du vélo, faire une poursuite. J’aime faire des parties de jeu avec mon cousin. J’aime marcher, regarder un peu la télévision, faire de l’ordinateur avec mon oncle, mon grand frère et mon cousin.


 

Mohamed

Lettre aux miens de mon pays, de la part de Mohamed

le 25 juin 2007

Bonjour !

C’est moi Mohamed, je voudrais vous passer un bonjour de moi et de ma famille en France.Je fais beaucoup d’efforts à l’école pour avoir un bon métier en France, pour vous aider. J’ai eu des diplômes à l’école. Tous mes profs, ils sont gentils avec moi. J’ai des amis en France. Je passe mon conseil de classe le 19/06/2007.Je finis l’école le 30/06/2007. Ma grand-mère et mes oncles viennent au Maroc pour passer leurs vacances. Moi peut être je viendrai l’année prochaine.Inchà Allah! Je suis trop content de venir au Maroc mais je ne peux pas venir cette année.

Mohamed


Eva

Mon opinion sur les études

le 25/06/2007

 

Opinion N°1

L’école est un moment très important dans notre vie, même si on ne s’en rend pas compte tous les jours. En fait, quand on nous dit d’écouter en cours, d’apprendre notre leçon, on a toute l’impression de toujours entendre la même chanson, alors que non !
Pourquoi je vous dis tout ça ?
Car je suis une fille de 14 ans.
Ça fait deux ans que je suis en France. Quand j’ai commencé à apprendre, je ne voulais rien écouter. Et le plus regrettable, c’est que je n’ai absolument rien contre. Mais l’année prochaine, je passe mon brevet. Alors, ne faîtes pas du tout comme moi.
Un conseil : écoutez en cours, apprenez vos leçons, cherchez à comprendre. Car tôt ou tard, vous aurez le résultat.

Opinion N°2

Ah oui ! Les études ! J’adore apprendre. Mais quand il y a des choses que je ne comprends pas, le moral tombe à zéro. C’est très dur, les études, je ne dis pas le contraire. Il faut juste travailler pour réussir. C’est comme pour moi, surtout que je suis dans un pays qui n’est pas le mien. Il faut juste se dire que vous allez réussir.

 


Kamel

 

 

J’ai cours jusqu’à 5 h, après je rentre chez moi.
Je fais mes exercices, après je vais sur le P.C, puis je vais voir Idir pour jouer à la P.S.2.
Je fais du judo, et puis, tous les soirs, je joue au foot.
Je me couche à 22:30h. ou 23h.

La langue française

24 janvier 2007

Je suis en France depuis deux ans.
La France est un beau pays. J’aime beaucoup les professeurs, ils sont très gentils.
La langue française est une langue difficile. Si vous n’aimez pas travailler, je vous déconseille de l’apprendre. C’est une belle langue que je n’avais jamais entendue. Si vous ne voulez pas l’apprendre, c’est vraiment dommage.

Kamel

 


P., de RPC Congo

 

A la recherche des miens

11 février 2007

A Monsieur J.,

Bonjour Papa J., c’est avec grand plaisir que je t’adresse cette courte lettre, et surtout je rends gloire à Dieu de m’avoir donné l’opportunité et la santé pour te parler ici.

Je te fais signe de vie après les multiples difficultés rencontrées sur le parcours. Maintenant, je suis en France, au Havre précisément. J’y ai trouvé refuge. Je n’oublierai jamais ce que tu as fait pour nous, ce que, j’en suis sûr, tu continues à faire, depuis l’enlèvement et la disparition de papa et de maman que je ne cesse de pleurer à tout moment. En nous conduisant chez toi au lendemain de l’enlèvement, je te le dis, tu nous as sauvé la vie.

J’aimerais tant savoir comment vont mes frères et mes soeurs. Surtout dès que tu as des nouvelles de nos parents, tu me les fais parvenir à l’adresse indiquée au dos de la lettre. Et dans quel état, après le pillage, est rendue maintenant notre terre ?

Je te quitte en espérant te lire prochainement et avoir de tes nouvelles. Gros bisous à tous, que Dieu nous bénisse et nous protège. Je pense que vous allez aussi quitter le pays pour trouver protection ailleurs.

 

Ton frère P., République Démocratique du Congo

 


Y.15 ans, d'Algérie

En France – Projet d’école

11 février 2007

Monsieur,

Je m’appelle Y., je suis algérienne. Je voudrais rentrer à l’ école, j’aimerais bien. Je vous le demande à vous Monsieur, de me permettre d’y rentrer. Parce que je veux apprendre.

Et si je réussis mon examen, j’irai à l’école.

Merci


F., 22 ans, Sénégal

Ma mère

11 février 2007

Je suis sénégalaise. J’ai vécu une enfance très loin de ma mère, parce qu’elle vivait en Belgique. Mon père s’est marié avec une autre femme ; j’ai été élevée par la grande soeur de ma mère. J’étais heureuse mais me manquaient l’amour et la présence de ma mère. Je suis très amie avec mon père et il a pris la place de ma mère dans mon coeur. Je me suis sentie abandonnée par un mère qui se battait nuit et jour en Europe afin de nous y mener et nous offrir une meilleure condition de vie, à mon frère, ma soeur et moi. Cet amour maternel me manquait mais ça m’a donné pour toujours la force de me battre afin de réussir dans la vie.


F 21 ans. Rwanda

Le Rwanda

11 février 2007

Je m’appelle F. J’ai 20 ans. Je viens de l’Afrique, d’un petit pays qui ne touche ni aux eaux de la mer, ni aux eaux des océans ; c’est le Rwanda.

A la veille de mes dix ans, éclata au Rwanda la guerre qui coûta la vie à des centaines de milliers de gens et laissa des veufs et des orphelins. D’autres gens ont quitté le pays pour s’enfuir dans les pays limitrophes.


 

Varlin 2006-07

Essedik

Mon arrivée d’Algérie

18 février 2007

Lors de mon arrivée en France, il faisait beau, le ciel était bleu, la mer scintillait sous le soleil. Nous étions sur le bateau en train de regarder la mer. J’étais bouleversé car c’était la première fois que je quittais mon pays, mes amis, sans oublier mes amis. Je pensais à ce nouveau pays, un pays que je ne connaissais pas. Soudain, j’ai vu des choses qui bougeaient sous la mer : j’ai regardé longtemps sans bouger la tête. C’est alors qu’un homme (il était vieux, environ 65 ans, les cheveux blancs) s’est arrêté près de moi et il m’a dit que c’était des dauphins qui faisaient la course avec le bateau. Le lendemain, on était à Marseille : c’était tellement beau et merveilleux !
Maintenant, j’habite au Havre, j’ai des amis et c’est presque pareil qu’en Algérie…

Essedik


Siham

Mon arrivée d’Algérie

18 février 2007

La première fois, j’ai réservé pour aller en France à 10 heures du matin. Mais c’était très dur de partir à l’étranger parce que toute ma famille était en Algérie. Je suis arrivée en France à 13h30 à l’aéroport d’Orly avec maman, ma soeur et mon père (il est décédé depuis: c’est dur pour nous, depuis deux ans qu’on ne ne le voit plus). Nous sommes arrivés le 22 juin 2005. C’était dur. En plus, je ne parlais pas bien le français. Après deux mois de vacances, je suis entrée à l’école (au collège). J’ai appris le français grâce à des cours de FLE avec une prof gentille avec les élèves et moi. Maintenant, j’aime bien la France : il ya des moyens et des droits pour la femme, l’homme, et même les chiens !

Siham

 


Fatma

Je m’appelle Fatma, j’ai 15 ans, je suis algérienne. Je parle kabyle , arabe et francais. Je viens de TIZI OUZOU en Kabylie (Algerie).
Je suis venue en France le 22 juin 2005 avec ma maman , ma soeur , mon frère . Je suis venue au Havre.
Le collège où je suis maintenant s’appelle Guy Moquet . Je suis en classe de 3ème.
J’aime bien écouter Reda Taliani et Chab Hasni que j’aime beaucoup.
J’aime bien mon pays l’ALGERIE et la Kabylie.

Je vais y aller l’année prochaine inch’allah  !!!!!!!!!!!!!!!!
Vive l’Algérie , les Kabyles et les gens de Mostaganem à Sidi Lhakdar !!!!!!!!!!!!!!!

Fatma l’Algérienne


Mon arrivée en France

18 février 2007

Je suis arrivée en France le 22 juin 2005.
Je suis descendue à l’aéroport d’Orly.
J’étais contente de mon nouveau pays, mais j’étais triste aussi parce que je laissais le pays où j’étais née.
J’ai trouvé la France mieux que l’Algérie, parce que la vie y est plus facile.
Quand je suis arrivée en France, je ne parlais pas bien le français .
Je suis entrée à l’école, j’ai appris le français.
Mes profs étaient gentils.
Maintenant, je suis contente d’être en France parce que je suis bien ici, mais je n’oublie pas mon pays et mes copines en Algérie, surtout ma famille qui me manque…

Fatma


Cambriolage à la bijouterie

25 juin 2007

Un magasin a été cambriolé par un jeune homme de dix-neuf ans.
Un témoin dit que c’était un jeune qui portait un jean et une veste. Il est rentré par la fenêtre derrière parce qu’elle avait été cassée.
Un ordinateur a été volé.
Tout à coup, le jeune a été arrêté par la police.
Il a été ramené par les policiers au poste.
Il a été condamné à un mois de prison.

Fatma


 

Jamila

 

Match de football

25 juin 2007

Dimanche dernier, le match de football a été très bien joué par les sportifs.Les défenseurs ont été attaqués par les attaquants. Les joueurs ont été bien entraînés, et ont été soutenus par les spectateurs.
Après cette victoire, une fête a été organisée par les joueurs et l’entraîneur.
C’était agréable.
Ce jour-là est inoubliable.

Jamila


Hanane

Mon arrivée en France

18 février 2007

Quand je suis arrivée en France, je n’étais pas contente parce que ne connaissais pas ce pays et je ne parlais pas bien le français.
Mais quand je suis venue au collège, j’ai suivi des cours de FLE.
Je suis contente maintenant parce que je parle un petit peu le français avec mes parents et mes amis. Maintenant, j’aime beaucoup la France .

Hanane


Cambriolage de nuit

25 juin 2007

Un magasin de bijoux a été volé par un homme de trente ans et ses deux complices à trois heures du matin au Havre.
Des bijoux ont été volés par lui et ses amis.
Ils ont été vus par un voisin et la police a été appelée.
Après les cambrioleurs ont été arrêtés.
Les bijoux ont été rendus.

Hanane


Halimata

Mon 15 mai sans le DELF

25 juin 2007

Mardi 15 mai 2007, je suis allée au collège Guy Moquet : à 8h , on a fait du français, ensuite des maths, de l’anglais, de la technologie.
A 10h, j’ai parlé avec mes copines. Ensuite, on a joué dans la cour. Ca s’est bien passé.
A midi, je suis rentrée chez moi, puis j’ai mangé, j’ai fait la vaisselle. Ensuite j’ai plié très bien mes habits. Après, j’ai préparé mes affaires. Ensuite, j’ai mis mes chaussures. Puis, j’ai mis mon manteau et je suis partie au collège.

Halimata.


Idriss

Je m’appelle Idriss, J’ai 15 ans, Je viens du Maroc, de Ouarzazate, du collège Sidi Boaihai. Je suis venu avec maman et mes deux soeurs : Jamila et Zahra. Jamila a 17ans, Zahra a 19ans. Je parle arabe. Je vais au collège Varlin pour apprendre bien la langue française.
J’aime bien faire du sport comme le foot, le basket, et aussi le tennis. J’aime bien également les couleurs noir, rouge, et blanc. J’aime bien faire la cuisine comme des pâtes, la sauce avec les légumes, des frites

Idriss


 

Ce qui me rend heureux ou triste

2 juillet 2007

Je suis heureux de jouer au foot.
Je suis ravi que ma famille reçoive des bonnes nouvelles.
Je suis content que nous allions au bled cet été.
Je me réjouis qu’il fasse beau aujourd’hui.
Cela me fait plaisir d’avoir une bonne note au contrôle !
Je suis triste que des gens aient faim.
Cela m’attriste que des gens fassent la guerre.

 

Idriss


Mensouria

Je m’appelle Mensouria, j’ai 16 ans . Je viens d’Algérie, de Mostaganem . Je parle arabe et j’aime bien la musique comme Reda Talianie et Houari dauphin . Mon collège, c’est Guy Moquet. J’aime aussi le sport : le basket. Je vais aller en Algérie cette année pour voir mes parents. Je suis trop contente !!!!!!!!!!!!!!!!! J’habite à Caucriauville avec ma tante. Elle est trop sympa, trop gentille et je l’aime bien !!!!!!!!!

Mensouria de Mosteganem à Sidi Lahkdar.

Et j’aime aussi les gens kabyles !


Mon arrivée en France

18 février 2007

Quand je suis arrivée en France, j’étais toute contente.
Je suis venue en bateau . C’était bien … On a mangé dans un restaurant, après on a pris la route. Ensuite, on s’est arrêtés, on a pris un café et un coca. Il faisait froid, j’avais très froid !

Mensouria


Hamady

 

Je m’appelle Hamady. J’ai 15 ans. Je viens du Sénégal, de Dakar. Je suis venu avec mes parents, mon petit frère Adama et mes petites soeurs Mariam et Roughy. Mon collège est le collège Varlin. Je suis en 3ème 1.
J’aime jouer au football . J’ai fait des tournois.
J’aime aller à la piscine, aller sur internet.
J’aime la cuisine sénégalaise et la cuisine française.

Hamady


Fatima Zahrra

Une fête de famille

25 juin 2007

Samedi dernier, je suis allée à une fête qui a été organisée par ma famille à Rouen.
Ca s’est vraiment très bien passé, il y avait beaucoup de monde .
La fête a été organisée dans une salle spéciale.
Pour le repas, des plats arabes ont été cuisinés par ma mère et puis des gâteaux ont été préparés par ma tante.
La salle a été décorée par mon onc­le.
C’était très très bien fait.
Enfin, tout ce que je peux dire, c’est que la fête s’est bien passée et que je me suis très bien amusée.

Fatima Zohra.


Ebru

Mon prénom est Ebru.
J’ai 17 ans.
Je viens de Turquie.
J’aime beaucoup écouter la musique turque. Je préfère écouter le chanteur Hakan Peker .
Je travaille tous les jours au collège Guy Moquet.
J’ai deux frères et deux soeurs. Nous sommes avec ma mère et mon père.

Ebru

Monod 2006-07

 

Issam

 

Je m’appelle Issam.
J’ai 15 ans.
Je suis algérien.
Je viens de Sétif.
J’aime beaucoup l’Algérie et mes copains.
Mon école s’appelle Le Kiya.
Avant, j’étais à l’école Bel Jaro.
J’aime beaucoup le football.
Je joue avec mon copain Ali.


Mes projets pour 2007

25 janvier 2007

Cette année, mon onc­le va se marier et je vais aller à son mariage, à Bourges. Je vais danser avec mon onc­le, il va danser avec sa femme, je vais danser avec mes copains
sur de la musique arabe (Khaled, Houari Dauphin, Mami et Reda Taliani).

Je vais visiter Bourges.

Issam


Houari

 

Je m’appelle Houari, j’ai 15 ans.Je viens d’Algérie, je viens d’Oran. Maintenant, j’habite en France, j’habite au Havre. J’aime beaucoup le sport.


Mes projets pour 2007 : retrouver l’Algérie

25 janvier 2007

Cette année, quand je vais finir ma 4ème, je vais partir en vacances en Algérie pour voir ma grand-mère et mes copains. Je vais aller à la plage parce que j’aime le soleil d’Algérie.
Tous les matins, je vais marcher et manger des glaces avec mes copains.
Tous les jeudis, on va faire la fête, on va danser et rire toute la nuit …

J’AIME l’ALGERIE !!!


Robert

 

Je m’appelle Robert et j’ai 14 ans.
Je viens de Roumanie.
Je suis en France pour faire du football.
J’aime bien ce pays parce qu’il y a beaucoup de choses intéressantes à faire.
J’habite au Havre. C’est une ville très jolie.
Je suis au collège Irène Joliot-Curie. C’est un collège où j’apprends beaucoup de choses.

J’ai un frère.
Il habite en Roumanie avec mon père et ma mère. Il est plus petit que moi.
Il a dix ans.
Son nom est Alexandru.
Je parle avec ma famille toute la semaine sur internet.
J’aime beaucoup ma famille.
Mon collège en Roumanie s’appelle Mikai Eminescu.
J’ai étudié trois ans au collège en Roumanie.
J’ai fait six ans de football là-bas.

Je parle roumain, français et un peu anglais. Je suis en France depuis cinq mois.

Robert


Une épreuve – La journée du DELF

25 juin 2007

Dans la journée du 15 mai, j’ai passé un examen au collège Eugène Varlin. D’abord, à 9h., nous sommes entrés en classe. Ensuite, à 9h.30, on a commencé l’épreuve de compréhension orale. A 10h. on a fini ça et on a commencé la compréhension écrite, puis la production écrite.

Après, j’ai mangé à la cantine. Ensuite, à 13h.30, nous avons passé la production orale. Ca s’est bien passé. Enfin, nous nous sommes quittés.

Robert


Amel

 

Je m’appelle Amel.
J’ai seize ans. Je suis algérienne, je viens de Sétif.
Je parle arabe et français.

Mon lycée en Algérie s’appelle le Second Lycée Général.
Ma classe ici est la 3ème1 et mon collège Jacques Monod.
J’habite au Havre avec mes grands-parents et mon frère Issam.
Mon père et ma mère sont en Algérie avec ma soeur Marwa et mon frère Yassine.
Moi, je suis venue ici pour apprendre et construire mon avenir…


Une épreuve – La journée du DELF

25 juin 2007

Le 15 mai 2007, je me suis réveillée vers 7h. Ensuite, je me suis levée. Puis, je me suis habillée et j’ai pris mon petit-déjeuner.
Après, je suis partie avec mon frère et mes copines au collège Varlin. On est arrivés vers 8h30. Puis, on est rentrés dans la cour du collège à 9h.
Après, on a signé des papiers. Ensuite, je suis rentrée dans la classe, j’ai écrit mon nom, mon prénom et mon numéro de candidate. On a attendu jusqu’à 9h30. Puis on a commencé la compréhension orale puis écrite. Ensuite, on a fini à 10h, nous nous sommes reposés un petit peu. Après, les profs nous ont donné d’autres questions. J’ai fini à 11h. Puis je suis partie chez ma copine à 11h30.

A 15h, je suis partie avec ma copine au collège pour passer la production orale. Je suis passée presque la dernière ! J’ai parlé avec les profs. J’ai fini à 16h. ou 16h30.

Je suis rentrée chez moi à 17h.

Amel


Ayoola

 

Je m’appelle Ayoola. J’ai douze ans.
Je viens du Nigéria, d’Akure.
Ma ville maintenant est Le Havre.
Le nom de mon collège est Irène Joliot-Curie.
J’aime bien ma famille parce qu’elle est gentille.
Je pense que la France est belle mais il y fait froid !
Il y a de bons collèges, de jolies maisons, c’est beau.
J’aime bien la France, mais la langue est un peu difficile.

Ayoola


Une épreuve – La journée du DELF

25 juin 2007

Le 15 mai, quand je me suis réveillé, je me suis brossé les dents, après je me suis douché, ensuite j’ai mis mes vêtements et j’ai pris mes affaires comme ma trousse, mon sac à dos … Après, mon père nous a emmenés : il a conduit mon frère à l’école, mais moi, je suis allé au collège Varlin pour l’examen. Des gens m’ont dit de prendre 2,10€ pour la cantine et j’ai payé.

Ensuite, j’ai signé et je suis allé à la salle d’examen. On a commencé le DELF à 9h30 : on a fait la compréhension orale, écrite, puis la production écrite et la production orale.

Après je suis rentré chez moi et j’ai pensé que j’avais réussi l’examen parce que j’avais bien travaillé…et jai réussi !

Ayoola


 

Amina

 

Je m’appelle Amina.
J’ai treize ans, j’ai la nationalité française.
Ma ville, c’est Le Havre.
Mon collège est le collège Marcel Pagnol.
Je parle arabe et français.

J’ai cinq frères et soeurs. Ma grande soeur s’appelle Wassila, la deuxième Miriam; le troisième, c’est un frère, il s’appelle Ibrahim (c’est mon plus grand frère); le quatrième, c’est Tarek, le cinquième, c’est Mohammed, et c’est moi la dernière. cool

Je suis née en France mais j’ai habité sept ans en Algérie. Maintenant, je suis revenue en France pour toute la vie …J’aime aussi la Tunisie parce que c’est le pays de ma mère.

 

Amina